lundi 4 mars 2013

Le manuel du serial killer - Frédéric Mars



fPRESENTATION DE L’EDITEURf

Dans deux heures ou trois heure tout au plus, ce garçon sera mort.

Je vous raconte la suite ?
Les hululements de douleur du môme qui se tient le ventre à deux mains ?
Ses convulsions sur le sol de la cuisine familiale ? Les cris de la mère qui découvre son fils déjà quasi exsangue ? Raide comme une batte. Vidé ou presque de son sang, écrasé comme un petit cafard sur le carrelage immaculé. 
Les yeux du gamin ont cessé de papillonner. Le coma ne va pas tarder à l'emporter. Même avec la meilleure volonté du monde, le médecin ne sera pas sur place avant plusieurs minutes. Et, sans soins immédiats, il va ... 
Alors, je vous la raconte ou pas, cette suite ?
Non.
Je vais plutôt vous parler de moi. C'est ça, de moi seul. 
La mort est en moi. Là, dans ma tête. Elle y a toujours été comme chez elle.


Editions Hachette (Black Moon Thriller)
Publié en 2013
462 pages
A propos de l'auteur : ici


fMON AVISf

Une 4 éme de couverture très alléchante (bon c'est pas forcement le bon terme mais ça souligne bien combien j'ai eu envie de découvrir ce livre ..)  et qui augure d'un roman haletant et prenant. Mais la lecture tiendra t'elle ses promesses ???
Et bien oui, tout à fait et même plus encore...
L'intrigue est noire, sombre et torturée à souhait. On se retrouve face à Thomas Harris  (dont le nom nous oriente vers un certain Hannibal Lecter) , un jeune étudiant de Harvard qui devient , bien malgré lui, un auteur à succès et le principal suspect de crimes odieux commis sur des enfants.
Le roman nous tient en haleine tout du long, car l'auteur nous distille son intrigue par petites touches qui nous envoient dans toutes les directions et avec lesquelles on tente de reprendre le fil de l'histoire et de deviner la suite.
Je me suis creusée la tête tout le long de l'histoire pour tenter d'anticiper le récit et de deviner les tenants et les aboutissants mais à aucun moment je n'ai deviné la fin du roman qui nous mets une grande claque...C'est vraiment très fort !!!
Je trouve que dans ce livre, on retrouve l'esprit complètement psychologique et tordu d'un Shutter Island dans lequel l'auteur nous balade totalement et nous déboussole complètement. 
Frédéric Mars ne démérite pas du tout par rapport à un Dennis Lehanne et nous offre un thriller avec un suspense à couper le souffle et un final démentiel..
Au niveau de l'écriture c'est également un des points forts de cette histoire car l'écriture est  vive et très déliée et elle renforce encore le côté sombre et prenant de ce roman. Pas le temps de s'ennuyer un seul instant.
Je n'ai toujours pas lu ni Les écriveurs (qui est dans ma PAL) , ni Non stop mais je sens que je vais profiter du Salon du livre de Paris pour me le procurer et rencontrer Fréderic Mars pour pouvoir , d'abord, le remercier pour ce roman et lui dire de vive voix combien j'aime sa plume et ses histoires.

fMA NOTEf


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire