lundi 30 novembre 2015

Tout le monde te haïra - Alexis Aubenque



En Alaska, la ruée vers l'horreur a commencé.
La première enquête de Tracy Bradshaw et Nimrod Russell. 
White Forest, petite ville côtière du sud de l'Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d'être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l'appel ceux d'une centaine d'orphelins...
C'est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l'espoir de retrouver sa sœur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell.
De l'autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l'aide d'un hakapik, l'arme inuit servant à abattre les phoques.
Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l'ombre des enfants disparus.

Editions Robert Laffont
Publié en 2015
432 pages
A propos de l'auteur : ici


Je n'ai pas encore lu grand-chose d'Alexis Aubenque même si quelques-unes de  ses œuvres sont déjà dans ma PAL mais j'avais beaucoup aimé 7 jours à Rive Falls, donc quand Babelio a proposé ce concours, je ne pouvais pas ne pas y participer et tenter ma chance.
 Bien m'en a pris car j'ai eu le bonheur de faire partie des personnes qui ont reçu ce roman que j'ai dévoré.
Première enquête de Tracy Bradshaw et Nimrod Russel qui furent coéquipiers avant que Nimrod quitte la police à la suite d'une sordide affaire et devienne détective privé.
Tracy et Nimrod vont se retrouver à travailler ensemble car leurs deux enquêtes semblent avoir des points communs et ils vont coopérer pour  chercher la vérité. Le chemin vers la résolution de leurs enquêtes respectives va être semé d’embûches et de rebondissements.
C'est donc une première approche de nos deux personnages qui vont surement devenir les protagonistes d'une série et l'auteur nous distille au compte-goutte des informations sur leur passé.
On comprend aisément que leur vécu à tous deux contribue énormément à leur façon d'agir actuelle mais on a pas tous les tenants et les aboutissants de ce qu'ils ont vécu et c'est ce que j'ai trouvé intéressant car les personnages sont déjà vraiment prenants mais on ne sait pas encore grand-chose sur leur vie et certains comportements qui nous paraissent encore mystérieux ou qui nous interpellent ont encore un certain mystère qui donne encore plus envie de voir une suite à cette histoire.
L'intrigue est passionnante, elle mêle le passé et le présent. On est de plus confronté à plusieurs enquêtes dont on comprend vite qu'elles auront un lien commun mais dont on ne découvre qu'à la fin ce qui les relie vraiment.
J'aime l'écriture d'Alexis Aubenque, fluide, incisive qui donne beaucoup de relief au récit et je vais essayer de lire très vite les romans qui me restent dans ma PAL.
L’originalité de la localisation de l’intrigue, dans le froid de l’Alaska, apporte encore davantage une note exotique et originale au roman et j’ai trouvé qu’on ressent bien l’atmosphère glaciale du pays dans la narration, on en a presque des frissons.


Un immense merci à Babelio et aux Editions Robert Laffont pour cette excellente lecture.



Partenariat

La Quête d'Ewilan , tome 3 : La Passe de la Goule de Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero




Revenue du monde réel, Ewilan retrouve ses compagnons réfugiés chez les Rêveurs d’Ondiane. La rencontre avec son frère ne s’est pas vraiment passée comme prévue... Les pouvoirs d'Akiro semblent finalement très limités et il n’a pas accepté de les suivre pour Gwendalavir. Sans cette aide providentielle, Ewilan ne peut désormais compter que sur ses propres capacités et le courage de ses amis pour partir éveiller les Figés et éradiquer la menace T’sliche. C’est le début d’un long périple semé d’embûches qui l’attend...

Editions Glénat (Grafica)

Publié le  4 Novembre 2015

72 pages 

A propos des auteurs :



Troisième tome des aventures dessinées d'Ewilan et encore une fois une magnifique réussite.
La bande dessinée suit parfaitement l'histoire de Pierre Bottero et c'est toujours un vrai régal de retrouver Ellana, Salim, Edwin et les autres protagonistes de ce roman.
Après avoir retrouvé Akiro son frère, Camille-Ewilan est revenue sur Gwendalavir pour prendre la tête du périple qui va les conduire, de dangers en embûches variés, jusqu'à l'endroit où sont retenus les Figés et ainsi pouvoir les éveiller afin d'éradiquer la menace T'sliche.
Salim lui aussi va voir son destin évoluer dans une direction qu'il ne pouvait imaginer.
C'est toujours aussi prenant,le dessin est superbement agréable et représente une vision des personnages assez conforme à celle que je me faisais.
A la fin du volume, on découvre avec une grande joie que le premier tome des aventures d'Ellana est en prévision et paraîtra en 2016 et que la suite de l'histoire d'Ewilan est à venir également, encore de bons moments en perspective. 


samedi 21 novembre 2015

Obia - Colin Niel




Le destin de trois jeunes hommes qui se retrouvent pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d'une guérilla perdue, au Surinam. 
En ranimant les souvenirs de la guerre civile qui provoqua à la fin des années 1980 le passage de milliers de réfugiés sur les rives françaises du Maroni, Colin Niel nous plonge dans une Guyane qui voudrait tout oublier des spectres de cet oppressant passé. Alors qu’au Suriname les gros bonnets de la drogue ont remplacé les Jungle Commando, le destin de trois jeunes hommes va se trouver pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d’une guérilla perdue.

Editions Du Rouergue (Noir)
Publié en 2015
 490 pages
A propos de l'auteur : ici


J'avais eu la chance, grâce à Babelio Masse critique, de pouvoir découvrir Ce qui reste en forêt ( mon avis) il y a quelques temps et c'est un roman que j'avais beaucoup apprécié, de ce fait j' été absolument enchantée d'avoir l'immense privilège de découvrir la suite grâce de nouveau au partenariat Babelio Masse critique
Nous retrouvons le capitaine André Anato aux prises avec le meurtre d'un jeune homme, une mule, retrouvé assassiné avec des sachets de drogue dans l'anus. Son meurtrier présumé a pris la fuite et toute la gendarmerie est à pied d'œuvre pour le retrouver.
D'un autre côté nous avons Vacaresse, ancien policier, devenu détective privé qui pour un contrat a pris en filature un homme que sa compagne soupçonne d'infidélité. Quel est le lien entre ces deux histoires, c'est un peu la question du roman si toutefois il y a un lien.
Nous retrouvons la Guyane en fond d'histoire mais si le dépaysement est garanti, l'accent est moins mis sur les conditions difficiles d'existence des habitants de ce pays mais davantage sur l'histoire et surtout celle partagée avec son voisin le Suriname. Comment ne pas penser à la situation actuelle quand on comprend que des milliers de personnes ont fui leur pays pour échapper à la guerre civile qui le dévastait. Comment ne pas faire le lien avec l'accueil fait à ses réfugiés qui, au départ, sont accueillis décemment et qui au fur et à mesure qu'il en vient de plus en plus se retrouvent parquer dans des camps déshumanisés au point qu'on les appelle "la jungle». C'est pour échapper à cette vie de misère sans espoir que ces jeunes gens deviennent des mules et transportent la drogue dans leur corps au péril de leur vie.
C'est un roman dense mais dont chaque mot, chaque phrase et chaque action à son importance, rien de trop, rien d'ennuyeux et tout nous emporte et nous passionne.
J'ai vraiment apprécié cette lecture, tant par l'intrigue que par l'écriture qui est vraiment agréable.
L'auteur nous embarque vraiment dans son histoire et si pendant longtemps on se demande où il veut nous emmener, on le suit sans problème et quand tout est expliqué, quand enfin on comprend ce qu'il s'est passé, on est bluffé car on ne s'y attendait pas du tout. C'est une intrigue vraiment bien construite, qu'il faut se mériter car, comme je l'ai dit le texte est dense et il y a quand même 490 pages à lire, mais au final j'ai été complètement conquise de nouveau par le capitaine Anato et ses histoires.
J'ai apprécié également que, contrairement à Ce qui reste ne forêt, nous ayons la traduction immédiate des termes créoles, c’était beaucoup plus fluide au niveau de la lecture.
La couverture est également très belle et très émouvante, ses ailes sont l'expression d'une liberté chèrement gagnée


Un immense merci à Babelio Masse Critique et aux Editions du Rouergue pour cette excellente lecture.



Au début des années 80 - Virginie Coëdelo






Vacances de Noël. Jeanne, jeune professeur, commence mal ses vacances : rupture sentimentale à gérer, mère hospitalisée dans un état critique. Au même moment, Philippe, la cinquantaine, est de retour en France après de nombreuses années passées à Londres. Fraîchement divorcé, il souhaite désormais aller de l'avant mais une enveloppe pleine de souvenirs d'une ancienne histoire d'amour va tout changer... Jeanne et Philippe vont tous les deux se plonger au début des années 80, l'une en quête du passé de sa mère, l'autre à la reconquête d'un amour impossible. Leurs chemins vont se croiser, puis se confondre. A la fin, une chose : la vérité, leurs vérités

Editions du Net
Publié en 2015
Format : ePub
167 pages
A propos de l'auteur : ici


Dans ce roman on se retrouve face à la rencontre entre deux personnages qui n'avaient aucune raison de se rencontrer. Jeanne, jeune professeur, est complètement perdue entre sa séparation avec son amoureux et l'agonie de sa mère qui se meurt d'un cancer, d'un autre côté Philippe, quinquagénaire fraîchement divorcé revient en France après avoir passé de nombreuses années à Londres. Dans des papiers, il retrouve une enveloppe avec des souvenirs de son premier amour et reprend contact avec elle. Ce qu'il ignore c'est que c'est sa fille qui a répondu et c'est ainsi que Jeanne et Philippe vont se rencontrer.
Cette histoire c'est celle de deux personnes qui partent chacune à la recherche d'un passé, celui de son amour perdu et retrouvé pour Philippe, celui de sa mère pour Jeanne.
C'est une bien jolie histoire, pleine d'émotions, de tendresse, de suspense, de secrets et de douleurs que nous conte Virginie Coëdelo dans son premier roman.
Au fil des pages, le passé de ces amoureux séparés par le destin nous révèle des surprises et la fin n'est pas inattendue mais elle parvient à nous surprendre tout de même. La vérité qui apparaît est-elle et une seule?
Les liens mère -fille sont un des points d'appui de cette histoire mais c'est surtout la notion d'amour unique qui prédomine, sommes-nous destinés à une seule et unique âme sœur, comment la reconnaître, en être sur et surtout ne pas la laisser partir.
Ce très beau roman, qui se savoure totalement est de plus servi par une écriture bien agréable. Tout ceci est largement prometteur et me donne vraiment envie de suivre le parcours de cette nouvelle auteure au potentiel énorme.


Merci aux Editions du net et à Librinova pour l'envoi de ce roman.


Challenge Livra'deux pour pal'Addict *15* [Nov/Dec/Jan]



15 ème édition du challenge que je fais toujours avec Ramettes.

Un petit rappel des règles :

LDPA what is it?C'est un challenge inspiré de ce que font déjà deux membres de la team, Jess et Iwry. On s'est dit que ce serait sympa de le proposer à l'ensemble de la communauté et de vous proposer un rendez-vous régulier sur le site dans le but de rassembler des personnes autour de cette passion commune.

Le principe:
En binôme, chacun choisi dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpellent pour leur résumé... 
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.

Pour s'inscrire:
Deux possibilités s'offrent à vous:
1. Vous proposez à un ami de faire la challenge avec vous.
2. Ou vous laissez faire le hasard, un tirage au sort déterminera quel sera votre collègue de challenge.
Une fois l'option choisie, il suffit de poster un message à la suite de ce post, en précisant si vous êtes avec quelqu'un en me donnant son pseudo ou si vous préférez faire le hasard. 

Ce qu'il faut savoir:
*Plus besoin de confirmer votre inscription avec tel ou tel billet, prévenir que vous participez et avec qui sur un post à la suite de ce message suffit.
*Même si ce n'est plus pour valider votre inscription, vous pouvez comme les éditions précédentes faire un billet sur votre blog ou sur le blog LA présentant les trois propositions qui vous seront faites par votre binôme mais sans obligation. Si le choix final n'est pas présent ce n'est pas grave.  Une fois ceci fait, je n'ai pas besoin des liens ou vos billets sont juste modifiés, mais si vous souhaitez le signaler, prévenez-moi que c'est une mise à jour. Je me chargerai de collecter les liens comme toujours. 
*Le challenge commence dès que vous avez choisi votre livre sur les 3 propositions qui vous auront été faites. Vous n'êtes pas obligé d'attendre la clôture des inscriptions pour le lire.
*Il est toujours possible aussi de faire partager son avis, avis que je collecterai également.

Attention 
Une fois inscrit, un numéro vous est attribué qui me servira à vous repérer pour les liens que vous me donnerez. Retenez bien ce numéro car si vous ne le mentionnez pas lorsque vous me donner un lien, je ne le mettrai pas dans le récapitulatif.

Si vous me donnez le lien au moment de l'inscription, votre numéro sera visible un fois que je ferai une mise à jour, il vous suffira d'en prendre connaissance plus tard au moment de me fournir le lien vers votre avis. 

Dans la PAL de Ramettes j'ai choisi :



Elle lira :

Dans ma PAL elle a choisi :


Je lirai :

mardi 17 novembre 2015

La Sonate de l'anarchiste - Etienne Guereau




Fin du XIXe siècle, Paris, Fédor est pianiste. Il interprète sans grand talent les œuvres des autres, mais se révèle étrangement être un compositeur virtuose, qui joue subtilement ses propres morceaux. Lors d'un concert où tout le monde s'ennuie, il finit par jouer une de ses pièces. La fascination est alors totale, le public plonge dans une douce torpeur, comme envoûté. Un homme important le repère alors, un commissaire qui veut utiliser Fédor pour démanteler un réseau d'anarchistes et le faire chanter. Il devra jouer une de ses propres compositions lors d'une soirée chez lui. Pendant ce temps, le public étant hypnotisé par la musique de Fédor, le commissaire pourra aller fouiller dans le coffre-fort de Mme Briguard. Fédor est contraint d'accepter de se prêter à cette mascarade. Juste avant la soirée, une belle Solange entre en contact avec lui pour profiter elle aussi de ses talents pendant le concert... Rien ne se passera comme prévu.

Editions Denoel
Publié le 1 Octobre 2015
358 pages 
A propos de l'auteur : ici


Le clan suspendu a été une de mes plus belles découvertes de ces dernières années et donc je ne pouvais pas passer à côté d'un nouveau roman de cet auteur. Après quelques péripéties de livraison de roman par la Poste (visiblement le premier exemplaire s’est perdu) et donc un nouvel envoi j'ai enfin pu me plonger dans les aventures de Fédor dans ce Paris de la fin du 19 ème siècle.
Fédor est un pianiste médiocre quand il joue les œuvres d'autres auteurs et se révèle être surdoué dès qu'il joue ses propres compositions, allant jusqu’à subjuguer d'une façon tellement intense son auditoire. 
Ce don va être utilisé par un commissaire qui souhaite récupérer des documents dans le coffre-fort de Mme Briguard, organisatrice de soirées mondaines, qui possède des preuves contre de nombreuses personnes, qui si elles venaient à être dévoilées auraient de graves conséquences.
Fédor devra jouer pendant que le commissaire, profitant de l'hypnose qu'engendre sa musique, ira récupérer les documents compromettants. Hélas pour eux, rien ne se passera comme ils le pensaient.
Voici donc un roman, bien différent du précédent, mais tout de même bien agréable à lire. Les situations sont parfois cocasses, parfois dramatiques mais toujours pleines de surprises. En fait nous allons de surprises en surprises comme notre pauvre pianiste qui se fait manipuler de toutes les manières et par toutes les personnes possibles.
C'est une histoire pleine de vivacité avec des personnages intéressants et charismatiques qu'on suit avec grand plaisir. L'époque choisie par l'auteur est également passionnante et contribue au plaisir de la lecture.
Fédor est un personnage vraiment sympathique, on a pitié de lui quand on voit comment il se fait trimbaler, comment il se fait piéger mais en même temps il parvient tout de même à retourner les situations et ce fut un vrai bonheur de le suivre dans toutes ses aventures et péripéties.

Etienne Guereau confirme son grand talent et nous offre une nouvelle œuvre vraiment agréable à lire.


Partenariat

La petite Barbare- Astrid Manfredi





En détention on l'appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l'abattoir bétonné de la banlieue. L'irréparable, elle l'a commis en détournant les yeux . Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres pour échapper à l'ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l'argent facile. En prison, elle écrit le parcours d'exclusion et sa rage de survivre, et tente un pas de côté. Comment s'émanciper de la violence sans horizon qui l'a menée jusqu'ici ? Peut-elle rêver d'autres rencontres ? Et si la littérature pouvait encore restaurer la dignité ? Subversive et sulfureuse, amorale et crue, La Petite Barbare est un bâton de dynamite rentré dans la peau d'une société du néant.

Editions Belfond
160 pages 
Publié le 13 Août 2015
A propos de l'auteur : ici


J'ai eu envie de lire ce roman dès sa sortie, d'abord par sa couverture que je trouve fascinante, mi visage, mi mains ensanglantées mais aussi par le sujet qu'il développe et j'ai pu assouvir ma curiosité grâce aux 68 premiers romans de lecteurs.com. De plus il a été choisi par mon binôme sur le Pioche PAL des readers.
C'est un roman dur, très dur même avec ce personnage féminin que ses codétenues appelle '' la petite barbare" qui nous raconte sa descente aux enfers et les raisons de sa présence en prison. Son parcours de jeune femme est émaillé de rencontres douteuses qui vont l’entraîner toujours plus bas dans l'horreur jusqu’à ce dernier acte de barbarie auquel elle assistera dans une indifférence totale et qui lui vaudra sa condamnation.
Sa libération doit être effective sous peu, elle tente de reprendre sa vie en main, se rêve écrivain et se demande comment elle va s'en sortir.
Ce parcours et cette histoire nous en rappellent d'autres, des faits divers, le gang des barbares, l'appât par exemple. C'est un roman dur, comme je l''ai dit mais également très fort, il est à l'image de la société actuelle, tellement poudre aux yeux, tout ce qui brille et notoriété facile et je trouve que l'auteure nous a proposé quelque chose d’intéressant. Par contre je n'ai jamais réussi à apprécier son personnage, à aucun moment je ne l'ai trouvée émouvante, ni attachante, c'est une jeune femme égoïste, imbue de sa personne qui n'a aucune compassion pour rien ni pour personne et donc je n'ai eu aucune envie de lui trouver des excuses. 
C'est d'ailleurs pour cette raison que ce livre m'a à la fois plu et ennuyée. J’ai trouvé beaucoup de force dans cette histoire mais en même temps quelques clichés et des situations un peu caricaturales d'où une certaine exaspération et un intérêt fluctuant.

Je retiendrai surtout la force de la plume de l'auteure qui pour un premier roman se révèle vraiment intéressante et laisse présager une belle carrière.


lundi 16 novembre 2015

Les invocateurs, tome 2 : Le dragon d'ombres - Emmanuelle Soulard




La vie est devenue bien compliquée, dans le sanctuaire de Ranon.

Sahelle, de retour grâce à l’intervention du chasseur Jaffar, est toujours incapable de contrôler son dragon. Elle doit affronter ses plus grandes peurs, ce qui complique bien sa relation avec Médévas.

De son côté, Jaffar, parjure de son propre sanctuaire, peine à trouver sa place en tant que membre d’escadrille. Réussira-t-il à faire oublier ses frasques et à voir ses compétences reconnues ? Pourra- t-il oublier son amour pour Sahelle ? Et surtout, arrivera-t-il à comprendre que lorsque le chemin devient ardu, c’est qu’il nous confronte bien souvent à nos plus profondes erreurs ?

Médévas, quant à lui, en tant que chef de sanctuaire, est plus que jamais en difficulté à cause du dragon noir. Alors que les attaques massives se multiplient, sera-t-il assez fort pour braver la pire des situations ? Dans sa terrible quête pour comprendre comment et pourquoi les carniciels sont venus à la vie, c’est sur un chemin bien périlleux qu’il devra conduire ses compagnons, en trouvant la force d’aller jusqu’au sacrifice ultime.

Editions Hélène Jacob
Publié en 2014
Format : ePub
266 pages
A propos de l'auteur : ici


Tome 2 de cette saga si originale qui nous présente une vision des dragons et de leurs rapports avec les hommes bien différente de celle qu'on voit tout le temps. En effet dans cette histoire les dragons sont invoqués par la personne qui deviendra leur maître, ils sont en fait quasiment des animaux domestiques qui ont une relation bien particulière avec leur invocateur.
Sahelle est revenue dans le sanctuaire mais sa relation avec Médévas est devenue compliquée, d'autant plus que celui-ci est destitué de son poste de chef de sanctuaire et que la relation qu'elle noue avec son dragon est toujours aussi calamiteuse.
Médévas aura besoin d'acolytes pour l’expédition qu'il veut mener pour trouver l'origine des carniciels et c'est sur Jaffar et Sahelle qu'il pourra compter.
Ce tome se lit toujours aussi facilement et agréablement. Les situations s’enchaînent tantôt périlleuses, tantôt dramatiques, rarement apaisantes mais avec toujours beaucoup de rythme et de vivacité.
Les rebondissements ne manquent pas, les personnages évoluent et la vie dans le sanctuaire change avec les événements et les attaques incessantes.
C'est un roman qui retient vraiment l'attention et qui donne envie de tourner les pages pour connaitre la suite des aventures de Sahelle et de Médévas. 
Et en prime il y a un tome 3 qui va sortir (j’espère rapidement) donc c'est juste du bonheur.


Un grand merci aux Editions Hélène Jacob.




Partenariat