mardi 29 novembre 2016

Maudit karma, tome 2 : Toujours maudit ! - David Safier





Damned, ça recommence !
Quelle sale journée pour Daisy ! Ça commence avec ses colocataires, qui lui réclament les loyers impayés. Ensuite, elle rate son audition pour le prochain James Bond et, pour finir, elle s'écrase contre un camion ! Et avec Marc Barton, par-dessus le marché, l'acteur le plus désagréable qu'elle ait jamais rencontré. Il faut dire que Daisy n'est pas un cadeau, elle non plus. Avec un tel karma, en quoi ces deux-là auraient-ils pu se réincarner, sinon en fourmis ?
Ça ne se passera pas comme ça ! Tour à tour poissons, oiseaux, escargots, ils sont bien déterminés à gravir aussi vite que possible les échelons de la réincarnation pour reprendre forme humaine et empêcher le mariage du meilleur ami de Daisy et de l'ex-femme de Barton... Pas une mince affaire quand on a d'aussi mauvais caractères !

Après Maudit Karma, on retrouve avec plaisir la réincarnation à la sauce Safier, avec deux personnages aussi insupportables qu'attachants. Une comédie à la fois drôle, tendre et irrésistiblement déjantée !

Editions Presses de la cité
Publié en 2016
Format : ePub
368 pages 
Traduit par Catherine Barret 
A propos de l'auteur : ici


Après avoir lu et adoré le premier tome  de la série Maudit karma (machronique), je ne pouvais pas passer à côté de la suite puisque suite il y a. Reprenant le même thème celui de la réincarnation, David Safier nous emporte à la suite des aventures de Daisy et Barton morts tous deux dans un accident de voiture.
De réincarnations en réincarnations diverses et variées en fonction de l'obtention de bon karma, nos deux personnages vont côtoyer des personnages étonnants, déjà vus dans le tome 1 ou inattendus.
Si l'esprit est le même que pour le tome 1, je ne sais pas si c'est moi qui en attendait trop ou bien si la ficelle est un peu éculée mais j'ai beaucoup moins aimé ce tome que le précèdent.
Peut être également est-ce dû au fait que l'effet de surprise n'existe plus puisqu'on sait que les personnages vont se réincarner au fur et à mesure du karma acquis, qu'ils vont lutter contre l'adversité et contre l'inéluctable lié à leurs absences dans leurs couples respectifs mais je me suis ennuyée bien souvent dans cette histoire.
Si l'humour est bien présent, je n'ai pas été complètement séduite et bien souvent j'ai à peine souri alors que j'étais morte de rire dans le tome 1.
Je pense que j'attendais trop de cette histoire et que l'auteur n'a pas su vraiment renouveler son intrigue ce qui fait que j'ai eu souvent l'impression d'une réplique de l'histoire du tome 1.
C'est bien écrit bien sûr mais ça ne suffit pas, à mon humble avis, à passionner sa lectrice et du coup ça ne m'a pas intéressée suffisamment pour me dire "heureusement qu’il y a un tome 2".

Après je sais que ce roman trouvera sans problème son public car, en ces temps sombres, on a besoin de romans de ce type qui délassent et détendent.


Merci aux éditions Presses de la Cité et à NetGalley pour m'avoir permis de découvrir ce roman.



Nos rêves indiens - Stéphane Marchand





Enfermé dans les toilettes d'un train, un homme s'évade en songeant à cette Porsche qu'il part acheter. Cerné par les banques, un autre le rejoint, prêt à céder l'automobile de collection. Entre Paris, Lyon et Marseille, ces deux êtres, ainsi que leurs proches et leurs compagnes, nous rappellent à la vie, ses moments forts et ses petits bonheurs.

Editions Fleur Sauvage
Publié en 2016
152 pages
A propos de l'auteur : ici



Stéphane Marchand est un auteur que j'apprécie beaucoup, tant dans son œuvre personnelle (Maelstrom est un roman excellent) que dans sa collaboration avec Fabio M Mitchelli pour la saga "Dolly's Bible" (qui tarde à s'étoffer d'ailleurs)…

J’ai profité de sa venue au Salon du livre de Saint Maur pour acheter ce roman. D'ailleurs pour l'anecdote, quand nous sommes arrivées à son stand, il se plaignait d'avoir peut être pris un "truc dans l'oeil'" et d'avoir une gêne, ma fille qui a des gros soucis récurrents oculaires avait dans son sac des flacons de larmes artificielles, qu'elle lui a donné, j'espère que celles-ci lui ont permis d'être soulagé.

Dans ce roman, il nous propose deux histoires parallèles, celle de Stan qui se retrouve enfermé dans les toilettes du TGV qui le conduit à Lyon où il doit retrouver Guillaume, le vendeur de la Porsche qu'il souhaite acheter.
C'est donc dans les vies présentes et passées de ces deux personnages que nous embarquons.
Chacun est à un croisement de sa vie, celui où l'on se demande si on n’est pas passé à côté de son existence, si nos choix ont été les bons, si on a bien dit les mots que l'autre attendait et si nos actions ne sont pas la cause de notre vie actuelle.

J'ai aimé cette histoire, j'ai aimé les personnages et on sent que l'auteur a mis son cœur et son âme à nu pour nous proposer une œuvre aussi poignante qui nous parle au cœur et à l'âme.


lundi 28 novembre 2016

Le premier miracle - Gilles Legardinier




Karen Holt est un agent du gouvernement britannique au sein d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus trop où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets archéologiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a pas d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

Editions Flammarion
528 pages 
Publié le 5 Octobre 2016
A propos de l'auteur : ici


Gilles Legardinier a abandonné (temporairement) les chats pour nous proposer un roman à dominante thriller "ésotérique", un pari risqué tout de même, celui-ci est-il réussi? Eh bien oui pour moi.

Benjamin Horwood est un historien tranquille, sans histoire et sans passion  jusqu'au jour où il est contacté (un peu brutalement) par Karen Holt, un agent du gouvernement britannique afin de l'aider à résoudre une enquête sur des vols d'objets archéologiques dans le monde...
Que sont ces objets? Quel intérêt ont-ils? Qui sont les voleurs et pour quelles raisons dérobent-ils ces objets? C'est à toutes ces questions qu'ils devront répondre au terme d'une enquête terriblement mouvementée et éprouvante.

Maniant l'intrigue soutenue et les rebondissements incessants, l'auteur n’oublie pas son humour légendaire et nous offre des moments de franche rigolade.

La confrontation entre les deux personnages Karen et Benjamin  présente souvent des moments d'enfer. J'ai adoré  le côté bourré d'humour de Benji mais Karen n'est pas mal non plus dans son sens de la répartie et tout cela nous vaut des dialogues hilarants.

L'intrigue peut sembler un peu compliquée à suivre par moment mais au final tout s'éclaire et on sent le travail de recherche fait par l’auteur.

C'est un roman qui n'est pas sans rappeler ceux de Dan Brown avec de l'humour en plus.

Personnellement je me suis plongée avec délice dans cette histoire et l'auteur m'a embarquée totalement à la suite de Ben et Karen.

Sortant de sa zone de confort, Gilles Legardinier nous offre un roman de qualité digne des plus grands auteurs de thrillers "ésotériques" et ça c'est le signe d'un grand auteur qui n'hésite pas à se mettre en danger.

La Quête d'Ewilan, tome 4 : Les plateaux d'Astariul - Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero





Sains et saufs, Camille, Salim et leurs compagnons atteignent finalement la capitale de l'Empire de Gwendalavir. Envoûtante, la magnifique Al-Jeit offre aux aventuriers un repos bien mérité au sein des mille merveilles que ses rues abritent. En rencontrant l'Empereur, Camille prend pleinement conscience du rôle qu'elle doit tenir dans la guerre qui oppose les humains aux terribles Ts'liches. Mais alors que tout s'annonce bien pour la suite du voyage, un conflit de pouvoir opposant Edwin et Camille met le groupe en péril. La mort se rappelle au bon souvenir des compagnons de la jeune Alavirienne. Lorsque commence enfin le long périple qui va mener le groupe jusqu'à la cité perdue d'Al-Poll, chacun reprend espoir. C'est alors que s'étendent devant les aventuriers les immenses et mornes plateaux d'Astariul, territoire désolé et lugubre ou semble habiter la mort elle-même...

Editions Glénat
72 pages 
Publié le 2 Novembre 2016
A propos des auteurs :


Poursuivant la découverte de bandes dessinées consacrées à l'oeuvre de pierre Bottero, j'ai lu ce tome 4 de la quète d'Ewilan avec grand plaisir.

Faisant suite immédiatement au tome 3 nous retrouvons Ewilan et ses compagnons dans de nouvelles aventures qui ne vont pas leur laisser beaucoup de répit.

Les rebondissements sont nombreux, les conflits également mais quelque chose se dessine qui apportera une touche romanesque à l'histoire.

Le plaisir vient aussi du fait que l’histoire est fidéle aux romans de Bottero, qu’on retrouve toute la magie de sa plume et de son imagination.

Jolis dessins qui racontent parfaitement l’intrigue et qui nous parlent vraiment.


Vivement la suite de cette série et de celle concernant Ellana.

samedi 19 novembre 2016

Derrière le masque - Ludovic Le Tessier





Cinq personnages, cinq fins, cinq destinés, cinq masques imposés par cette société. 

Comment parvenir à être soi quand on nous impose de jouer des rôles ? Comment être libre face aux regards des autres ? Face au respect des conventions ? Face à la nécessité de ne pas se marginaliser ?

Le port d'un masque permet de se protéger, de se cacher, de ne pas dévoiler ses secrets les plus inavouables, d'évoluer, de vivre en harmonie avec les autres. 

Mais que se passe-t-il quand le masque tombe ? Quelles sont les conséquences de la prise de pouvoir de la passion sur la raison ?

Editions Les Nouveaux Auteurs
Publié en 2016
Format : PDF
474 pages
A propos de l'auteur : ici


Un roman que l'auteur a proposé sur un groupe facebook et qu'à ma demande il m'a gentiment envoyé, ce dont je le remercie beaucoup. Il faut dire que le thème est particulièrement alléchant et intéressant.  Ce roman a t'il tenu toutes ses promesses? Malheureusement pas pour moi car si l'histoire reste assez intéressante, il y a trop de défauts dans ce livre pour pouvoir l'apprécier totalement.

Dans cette histoire nous sommes face à 5 personnages : Jérôme et Claire qui vont se marier, Aurore qui a été embauchée par Jérôme, Lionel meilleur ami de Jérôme et Gabriel un grand ami d'Aurore.
Ces personnages vont donc se croiser, se côtoyer et ces rencontres vont engendrer un chamboulement de leurs vies et la tombée des masques derrière lesquels ils se cachent. Les personnalités vont se révéler au grand jour, certaines vont s'épanouir et d'autres vont sombrer mais personne ne sortira indemne de ces confrontations.

Comme je le disais si le sujet et les personnages de ce roman sont  intéressants, la psychologie des protagonistes est très bien mise en évidence, il n'en demeure pas moins que l'histoire est pleine de clichés, que les personnages sont parfois un peu caricaturaux, que certains aspects sont un peu négligés et auraient mérités d'être davantage développés (le passé des personnages par exemple) .

L'un des points négatifs est une logorrhée verbale qui plombe le récit, trop de texte, trop de dialogues, trop de descriptions le roman aurait gagné en intérêt et en rythme s'il avait fait une centaine de pages en moins. Un autre problème est la mise en page qui mériterait d'être totalement revue, sans compter les fautes d'orthographe et les mots manquants dans le texte.

L'idée de base est chouette, le fait que ce soit un roman choral est bien agréable, les personnages sont intéressants malgré tout, la fin est inattendue (même si des soupçons nous viennent pendant la lecture) mais c'est un roman qui mériterait un véritable travail sur l'écriture, la mise en page et les corrections pour en faire une lecture qui puisse marquer les mémoires.


Je suis désolée pour l'auteur de ne pas avoir adoré ce roman car je pense que la base est bonne mais qu'il faut vraiment retravailler l'histoire et l'écriture car en l'état actuel trop de choses m'ont gênée.

Le vieux qui déjeunait seul - Léa Wiazemsky





"Comme tous les lundis, je l'attends. Comme tous les lundis, à midi trente précise, il pousse la porte du restaurant pour aller s'installer à sa place habituelle. Il n'a plus besoin de réserver, sa table est toujours prête. Je sais d'avance ce qu'il va commander, mais je devine que malgré tout il aime consulter la carte, peut-être pour se surprendre lui-même..." Clara, une jeune serveuse de 27 ans, se prend d'affection pour un client esseulé qui l'intrigue mais dont elle ne sait presque rien. Elle ne se doute pas qu'elle-même a piqué la curiosité de ce vieil homme éprouvé par la vie. Derrière la gentillesse et l'éternelle bonne humeur de la jeune femme, il décèle une blessure secrète qui empêche Clara d'être heureuse. Tout pourrait changer au contact de Clément, ce grand-père qu'elle se choisit. Et si ensemble, ils s'ouvraient enfin à la vie ?

Editions France Loisirs
176 pages 
Publié en   2016
A propos de l'auteur : ici


Fille de Régine Desforges et arrière-petite-fille de François Mauriac, bon sang ne saurait mentir, Léa Wiasemsky nous offre un premier roman de toute beauté, plein d'émotions, de douceur et de sentiments délicats.

Clara, jeune serveuse a remarqué ce vieux monsieur qui tous les lundis vient déjeuner dans la brasserie où elle travaille. Quelque chose l'attire vers ce vieil homme, d'autant qu'elle n'a jamais connu ses grands-parents et qu'elle est dépositaire d’un lourd secret honteux familial lié à son grand père. Clément lui aussi se sent irrésistiblement attiré par cette jeune femme  qui lui évoque un passé douloureux. Ces deux personnages vont se trouver et chacun apportera à l'autre ce qui lui manque , lui permettant de dépasser le passé, de pardonner et de se pardonner.

Il n'y a pas forcement énormément de chose à dire sur ce roman si ce n'est qu'il apporte une émotion énorme, qu'il nous offre des personnages magnifiques qui marquent les esprits.
On oscille entre  larmes, sourires, espoirs et passion.
C'est merveilleusement écrit, d'une façon fluide et prenante et l'auteure m'a emportée complètement dès les premières pages.


C'est un roman qui se lit vite alors n'hésitez pas à le découvrir, quant à moi je remercie ma cousine Elisabeth pour me l'avoir prêté ce qui m'a permis de découvrir cette auteure dont je vais guetter le prochain roman.



2016

mercredi 9 novembre 2016

La fille dans le brouillard - Donato Carrisi





Une jeune femme est enlevée dans un paisible petit village des Alpes italiennes. Le coupable est introuvable, et voilà que la star des commissaires de police, Vogel, est envoyé sur place. De tous les plateaux télé, il ne se déplace jamais sans sa horde de caméras et de flashs. Sur place, cependant, il comprend vite qu’il ne parviendra pas à résoudre l’affaire, et pour ne pas perdre la face aux yeux du public qui suit chacun de ses faits et gestes, il décide de créer son coupable idéal et accuse, grâce à des preuves falsifiées, le plus innocent des habitants du village : le professeur d’école adoré de tous. L’homme perd tout du jour au lendemain (métier, femme et enfants, honneur), mais de sa cellule, il prépare minutieusement sa revanche, et la chute médiatique de Vogel.

Editions Calmann-Lévy (suspense)
350 pages 
Publié le 31 Août 2016
A propos de l'auteur : ici


Après le remarquable "Le chuchoteur" je n'avais pas eu l'occasion de me replonger dans un roman de Donato Carrisi , j'ai donc demandé ce roman sur la plateforme NetGalley et ma demande a été acceptée.

Je me suis donc plongée avec un peu d'angoisse dans ce roman car ayant adoré Le chuchoteur, je me demandais si j'allais retrouver le même plaisir avec cette histoire et bien je peux l'avouer tout de suite, ce n’est pas le cas mais ce n'est pas tout négatif pour autant.

Nous sommes dans un petit village des Alpes italiennes, un jeune fille disparait. Vogel la star des commissaires est envoyée sur place. Que vient-il vraiment faire dans ce petit patelin pour une disparition aussi banale? C'est accompagné par une meute de journalistes et de photographes qu'il débarque pensant résoudre l'affaire en deux temps trois mouvements. Comprenant qu'il court à l'échec, il décide de fabriquer son coupable et son choix se porte sur le professeur de l'école qui bientôt est écroué.
Comment tout ce petit monde va t'il s'en tirer? Qui est le vrai coupable? Pourquoi Vogel a-t-il besoin de redorer son image? C'est à ces nombreuses questions ainsi qu’à d'autres que l'auteur nous emmène répondre.

Cette histoire ne ménage pas les médias, les montrant sous leur jour le plus sinistre tant de manipulation que de mensonges, tout ça pour faire du chiffre et du tirage

L'enquête est intéressante et le final est extraordinaire. L'écriture est magnifique, tout en fluidité et puissance

Du coup pourquoi n'ai pas autant apprécié cette lecture. Tout d'abord en raison des personnages qui sont vraiment antipathiques, il n'y a aucun moyen de les apprécier ni de s'attacher à eux. Ce commissaire Vogel est tellement pourri que rien ne peut le sauver.
Ensuite  l'enquête; qui bien qu'intéressante, est très longue à se mettre en place. On attend pendant des pages et des pages qu'enfin il se passe vraiment quelque chose. Heureusement le final du roman nous paie de toute cette attente car sinon ce serait une catastrophe d’ennui.

Donc voilà pour moi un avis en demie teinte car si la plume de Donato Carrisi est toujours aussi belle, je n'ai pas été subjuguée par cette histoire que j'ai trouvé très longue à se mettre en place.


Un grand merci aux Editions Calman-Lévy et à NetGalley


lundi 7 novembre 2016

Les Aventures de Lucky Luke (d'après Morris), tome 7 : La Terre promise - Jul et Achdé




Cela fait 70 ans qu'il nous surprend, et cela n'est pas près de s'arrêter ! Pour célébrer dignement son anniversaire, le cowboy légendaire reviendra dans un nouvel album le 4 novembre prochain.
Et c'est un duo d'auteurs inédit qui donne un nouveau souffle à Lucky Luke, en offrant un album à double lecture, dans la plus pure tradition Goscinienne. Car au trait d'Achdé, digne héritier du créateur Morris, s'ajoute désormais la plume virevoltante de Jul, auteur de succès comme Silex and the City et La Planète des Sages.
Un humour parodique et mordant, un thème au coeur de l'actualité et un dessin toujours aussi fidèle à l'héritage de Morris forment les ingrédients de ce Lucky Luke grand cru.
La terre promise dépeint avec brio le choc culturel entre le peuple du Colt et le peuple du Livre dans une traversée de l'Ouest sauvage haute en couleurs. Sous l'escorte de Lucky Luke, une famille juive d'Europe de l'Est débarque aux Etats-Unis pour y retrouver l'un des leurs qu'ils croient avocat à New York. Attention, album culte en perspective !

Editions Lucky Comics
 48 pages 
Publié le 4 Novembre 2016
A propos des auteurs :


 Il y a bien longtemps que je n'avais pas lu de bande dessinée mais encore plus longtemps de Lucky Luke, grâce à un joli cadeau je me suis replongée dans les aventures de ce cowboy mythique.

Lucky Luke, à la demande de son ami Jack, se retrouve à accompagner sa famille européenne débarquée  aux USA pour émigrer, cherchant la fameuse Terre Promise.
Effectivement cette famille est juive et cette particularité est l’occasion de scènes cocasses ou émouvantes.

Utilisant le mode humoristique (des passages sont vraiment hilarants), les jeux de mots tordants et la confrontation entre un Lucky Luke ignorant totalement des principes de cette religion et cette famille qui recherche l'eldorado en émigrant dans un pays totalement inconnu mais qui tient absolument à ces rites et habitudes est absolument délicieuse et occasionne des moments de franche rigolade.

Mais en même temps on ne peut que penser à l'actualité avec ces immigrés qui arrivent en masse de pays en guerre ou pauvres et qui cherchent aussi une terre promise où vivre sans avoir peur de mourir sous les bombes ou de faim.

Lucky Luke est égal à lui-même, Jolly Jumper me fait toujours mourir de rire, il me manque juste Rantanplan pour compléter et ce serait parfait...


Jolis dessins fidèles à l'esprit d'origine , beaucoup d’humour et un sujet qui est d'actualité, c'est un excellent moment de lecture garanti....