samedi 16 février 2019

Challenges des pavés 2019

https://2.bp.blogspot.com/-mgtIEJ0yyCc/WVq-fpFmFrI/AAAAAAAACCQ/voWMqJTqK6YusXGZ7NsziqIrgpEjSXUMgCEwYBhgL/s640/Lre37HZKrJFq1X1TXYG1KQpCF3s%2540500x315.png

Challenges des pavés 2019 par
Gribouille Lechat




Bonjour à tous,


DEVANT LE SUCCÈS QU'A REMPORTE  CE CHALLENGE CETTE ANNÉE ENCORE ET LE PLAISIR QUE J'AI EU A L'ANIMER, J'AI DÉCIDÉ DE LE RECONDUIRE EN 2019.


Je ne sais pas pour vous, mais moi, plus un livre est gros, plus j'ai envie de le lire. Bon, je ne choisis pas mes lectures en fonction de ça, ce serait un peu idiot, mais disons que si un livre qui m'intéresse est un bon pavé, il m'intéresse encore plus. donsmofb (29) Devant ce constat, je me suis dit que je n'étais peut-être pas la seule, et c'est là que l'idée de ce challenge a germé dans ma tête. 

Et j'ai pensé aussi à ceux que, au contraire, les pavés découragent ou effrayent, me disant qu'un challenge qui récompenserait par des points la lecture de ces "briques" les motiverait sûrement.


Le principe : vous l'aurez compris, lire des pavés. Qu'est-ce qu'un pavé, pour moi ? Un livre de plus de 500 pages en version poche et 400 en grand format. 
Bien sûr, plus un livre sera gros, plus il vous rapportera de points.

Remarques :

- Seuls les romans et les essais comptent. Pas de mangas/BD/albums pour enfants, livres pratiques (genre livres de bricolage), livres d'art, etc...
- Les intégrales sont bien sûrs acceptées.
- Pour les e-books, vous prenez le nombre de pages de la version imprimée GRAND FORMAT, sauf s'il n'existe qu'en poche. Dans ce cas, bien sûr, vous prenez le nombre de pages de la version poche. Et s'il existe plusieurs éditions en Grand format, vous prenez LA PLUS RÉCENTE.
- Pour les audiobooks, mêmes règles que pour les e-books.
- Pour les livres papiers, vous prenez le nombre de pages du LIVRE QUE VOUS AVEZ LU, et pas d'une autre édition.
- Les chroniques ne sont pas du tout obligatoires. Si vous souhaitez écrire quelques lignes pour donner votre ressenti sur la lecture, ce sera apprécié (mais pas exigé).
- Pour des questions pratiques, je vous demanderai de me mettre les liens vers les fiches des livres que vous avez lus. Merci ! icon_smile

Les points : 


- pour les livres de poche                               - pour les grands formats                                       - pour les semi-poches 
                                                                                                                                                                                (ou maxi-poches)

+ de 500 pages   : 5 points                            + de 400 pages   : 5 points                                      + de 450 pages   : 5 points                                      
+ de 600 pages   : 6    "                                   + de 500 pages   : 6    "                                            + de 550 pages   : 6     "
+ de 700 pages   : 7    "                                   + de 600 pages   : 7    "                                            + de 650 pages   : 7     "
+ de 800 pages   : 8    "                                   + de 700 pages   : 8    "                                            + de 750 pages   : 8     "
+ de 900 pages   : 9    "                                   + de 800 pages   : 9    "                                            + de 850 pages   : 9     "
+ de 1000 pages : 10  "                                   + de 900 pages  : 10  "                                            + de 950 pages   : 10   "
+ de 1200 pages : 12  "                                   + de 1000 pages : 12  "                                           + de 1100 pages : 12   "
+ de 1500 pages : 15  "                                   + de 1300 pages : 15  "                                           + de 1400 pages : 15   "
+ de 1700 pages : 17  "                                   + de 1500 pages : 17  "                                           + de 1650 pages : 17   "
+ de 2000 pages : 20  "                                   + de 1700 pages : 20  "                                           + de 1800 pages : 20   "
                                           

Note : pour les "presque pavés" icon_tongue, j'accepte une marge de 5 pages de moins que la limite, mais avec un malus de 1 point.
            Ce qui donne : 

- pour les livres de poche                           - pour les grands formats                                     - pour les semi-poche

de 495 à 499 pages : 4 points                     de 395 à 399 pages : 4 points                              de 445 à 449 pages : 4 points



Durée : ce challenge est annuel, c'est-à-dire qu'il va du 01/01/2019 au 31/12/2019 (et il est rétroactif, c'est-à-dire que, pour ceux qui s'inscriront après le mois de janvier, les livres lus depuis le 1er janvier 2019 seront pris en compte).

Inscriptions : Jusqu'au 31 mars 2019.


Qui est partant ?

pom-pom-girl2pom-pom-girl2pom-pom-girl2pom-pom-girl2pom-pom-girl2pom-pom-girl2pom-pom-girl2

Janvier 

Poche
Demain de Guillaume Musso : 544 pages soit 5 points

GF
Oiseau de nuit de Robert Bryndza : 408 pages soit 5 points

TOTAL : 10 points

Février

Poche
Les semailles et les moissons, tome 5 d'Henry Troyat : 512 pages soit 5 points

GF
Le lambeau de Philippe Lançon : 512 pages soit 6 points


vendredi 15 février 2019

Nymphéas noirs (BD) - Didier Cassegrain, Fred Duval et Michel Bussi




Dans le village de Giverny, où Claude Monet peint quelques-unes de ses plus belles toiles, la quiétude est brusquement troublée par un meurtre inexpliqué. Tandis qu'un enquêteur est envoyé sur place pour résoudre l'affaire, trois femmes croisent son parcours. Mais qui, de la fillette passionnée de peinture, de la séduisante institutrice ou de la vieille dame calfeutrée chez elle pour espionner ses voisins, en sait le plus sur ce crime ? D'autant qu'une rumeur court selon laquelle des tableaux d'une immense valeur, au nombre desquels les fameux Nymphéas noirs, auraient été dérobés ou bien perdus.

Editions Dupuis (Aire libre)
144 pages 
Publié le 25 Janvier 2019
A propos des auteurs : 

Adapter en bande dessinée un roman tel que Nymphéas noirs c'est une sacrée gageure tellement il semble impossible de ne pas déflorer la fin tellement inoubliable et extraordinaire de ce roman.
On peut dire que c'est totalement réussi.
Les dessins sont très beaux, les couleurs également, l'histoire est totalement fidèle au roman et ménage complètement le suspense.
Une vraie réussite qui vient compléter ce roman tellement étonnant et addictif.


Le Café du Pont, parfums d'enfance - Pierre Perret





Ces aventures d'un enfant, d'un adolescent destiné à devenir l'un des artistes les plus aimés du public ressemblent à une chanson de la douce France. Il s'y mêle les ombrages du canal de la Garonne, l'animation du marché de son Castelsarrasin natal et le joyeux brouhaha du café populaire que tenaient ses parents. 
C'étaient les années 1940, la guerre était jolie et dangereuse, la cuisine de maman succulente, les filles incompréhensibles, le spectacle de la nature et de la vie inépuisable. Encore inconscient de ses dons, Pierrot cultivait son goût pour la poésie, le saxophone, la comédie, l'humour et l'amitié. A vingt ans, après son apprentissage toulousain, il savait déjà tout. Il ne lui restait plus qu'à conquérir Paris... 

Editions Pocket
Publié en 2007
342 pages
A propos de l'auteur :ici


Pierre Perret on ne le présente plus, c'est un poète, un chanteur, un artiste tour à tour drôle, impertinent mais aussi engagé, sa chanson Lili est l’une des plus belles que l’on peut écouter sur l’intégration.
Son roman autobiographique trainait dans ma PAL depuis un moment et c’est une chance que le challenge Un mot des titres m'ait donné l'occasion de le sortir. En effet je devais lire un roman avec le mot Café dans le titre.

Pierre Perret nous raconte son enfance et son adolescence, dans son Tarn et Garonne natal. Bien avant donc sa montée sur Paris pour y faire la carrière que l'on connait.
Cette plongée dans le passé est pleine de tendresse, de bons sentiments, de moments délicats et de poésie.
Ça fait du bien de lire ces histoires d’un passé pas si lointain où les gens avaient peu de choses mais étaient heureux et où les  personnages étaient authentiques.
L'écriture est délicate et sied parfaitement à ces souvenirs que nous évoquent l'auteur.
On y croise des personnes vraies, on y vit des moments inoubliables, de ceux qui forgent un caractère et qui sont les piliers essentiels pour vivre un avenir serein.


C'est un roman délicieux, au charme désuet et qui nous permet de découvrir encore davantage ce chanteur aux multiples facettes.




jeudi 14 février 2019

Einstein, le sexe et moi - Olivier Liron




"De l'usure. Des questions. Des matins sans lumière. Des journées qui s'empilent comme des mauvais Lego. Nos yeux se rapprochent du sol. Parfois nos bouches restent closes et le silence court comme une petite lame de rasoir sur la langue que nous inventions. Nous en perdons l'usage, jusqu'au lendemain, quand un nouveau soleil grimpe encore sur les troncs. On se mouche. On s'embrasse. II fait trop froid pour ne pas mettre un pantalon. La course recommence. Le bébé pleure. Il est bientôt sept heures. Tu me souris lorsqu'il te mord la joue. Tu me fais un café. Mes yeux demandent pardon. C'est lundi et on s'aime. Demain c'est septembre. Le temps nous marche dessus. Sous ses semelles une nouvelle semaine."

Editions Alma
280 pages  
Publié le 6 Septembre 2018
A propos de l'auteur : ici


Honte à moi qui n'avait jamais entendu parler de ce roman ni de cet auteur avant le Prix des Blogueurs 2018.
En effet il a remporté ce prix décerné par des blogueurs ce qui m'a donné envie de le découvrir.
Je ne connaissais pas Olivier Liron non plus car je ne regarde jamais Questions pour un champion mais j'imagine aisément que les fidèles téléspectateurs de cette émission doivent se souvenir de lui.
Dans Einstein, le sexe et moi, Olivier Liron nous raconte sa participation à l'émission Question pour un champion, alors qu'il avait 25 ans. Après 3 victoires, il est invité par Julien Lepers à participer au Questions pour un super champion dans lequel s'affrontent les pluri-vainqueurs.
C'est l'occasion pour l'auteur de nous révéler les coulisses de l'émission, les moments passés avec le présentateur et surtout de nous emporter avec lui dans ses difficultés liées à sa différence. En effet l'auteur nous le dit d'emblée il est autiste Asperger et donc pas malade mais différent.
Il nous relate aussi son enfance, son adolescence et les difficultés qu'il rencontre dans ses relations avec les autres.
Son intelligence supérieure lui permet de retenir énormément de choses et  de ne pas être démuni lors des questions posées par Julien Lepers. C'est grâce à sa mémoire terriblement efficace et développée qu'il parviendra à remporter cette finale.

Bourré d'humour ce roman se déguste à petites bouchées, c'est délicieux, c'est émouvant et c'est passionnant.
On est à la fois ému par cet enfant, puis cet adolescent et enfin cet homme qui n'arrive pas à se sentir socialement intégré et amusé par les réflexions très drôles qui lui viennent de moments où justement il n'est pas en phase avec les autres.
C'est un roman simple, écrit avec le cœur et que tout le monde devrait découvrir pour réaliser combien la différence d'un autiste peut être enrichissante pour chacun.




La tresse ou le voyage de Lalita - Laetitia Colombani et Clémence Pollet





Comme chaque matin, Smita démêle les cheveux de sa fille Lalita.
Elle ne les a jamais coupés, ici les femmes gardent longtemps leurs cheveux de naissance, parfois toute leur vie.
Elle divise la chevelure en trois mèches, qu’elle entrelace délicatement pour en faire une tresse. Mais aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.
Aujourd'hui, Lalita va entrer à l'école.

Editions Grasset (Jeunesse)
48 pages 
Publié le 14 Novembre 2018
A propos des auteurs:

J'ai adoré le livre et n'ai pas pu résister à l'envie de découvrir la bande dessinée inspirée de cette magnifique histoire.
C'est avec une petite appréhension que j'ai commencé ma lecture car c'est toujours un défi de réussir à faire passer dans des dessins toutes les émotions et les sentiments que l'on ressent dans un roman.
C'est un défi parfaitement réussi car cette BD est juste magnifique.
Les couleurs sont éclatantes et l'histoire restituée avec tellement de justesse qu'on a le cœur serré quand on accompagne Latita et sa maman.
Je ne répéterai pas tout ce que j'ai dit sur cette histoire dans le roman (mon avis ici) mais j'ai ressenti la même émotion et la même beauté dans cette bande dessinée.
Un grand bravo à l'illustratrice qui a vraiment su faire passer toute la misère, toute l'injustice, toute la ségrégation mais aussi tout l'espoir d'une nouvelle vie.
Le clin d'œil aux autres parties du roman à la fin de la BD est bien sympathique.


Si vous avez lu le livre, si vous l'avez aimé, vous allez adorer la bande dessinée aussi.


mardi 12 février 2019

Bucoliques - Catherine Messy





Il m’est venu l’idée d’écrire des poèmes pour illustrer quelques-unes des œuvres d’art (peintures-sculptures) que j’essaie de faire naître dans mon quotidien. Ou bien les œuvres ont-elles été le déclencheur de mes petits écrits ? Cela importe peu.

Mais ces poèmes en ont entraîné d’autres que j’ai eu envie de regrouper sous le titre « Bucoliques », tous s’inspirant, dans ce recueil, de la nature.

Editions Hélène Jacob
Publié en 2014
68 pages 
Format : ePub
A propos de l'auteur : ici


J’explore Youboox et je tombe sur cette pépite. Je ne lis pas beaucoup de poésie, non pas que je n'aime pas ça mais surtout parce que  je n'y pense pas.

Dans ce petit recueil non seulement les poésies sont toutes vraiment très belles et ont un retentissement profondément dans nos esprits et cœurs mais les tableaux qui les accompagnent sont eux même absolument superbes.


Une bien jolie découverte en tout cas.



lundi 11 février 2019

L'étranger dans la maison - Shari Lapena





" Comment te sens-tu ? " Elle voudrait répondre " terrifiée ". À la place, elle dit, avec un faible sourire : " Heureuse d'être à la maison. "
Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d'avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s'est volatilisée. Alors qu'il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d'un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d'ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l'hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d'amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu'un s'introduit en leur absence dans la maison... 

Après l'immense succès du Couple d'à côté, la nouvelle reine du thriller domestique revient avec un roman toujours aussi addictif, qui raconte les faux-semblants de la vie conjugale – ou comment, à force de grands secrets ou de petites trahisons, un geste malheureux peut faire voler en éclats un bonheur de façade.

Editions Presses de la cité
Traduit par Valérie Le Plouhinec 
304 pages
Publié le 17 Janvier 2019
A propos de l'auteur : ici


L'auteure du « couple d'à côté » revient avec un nouveau roman, « l'étranger dans la maison », j'ai eu la chance que celui-ci me soit proposé par la maison d'éditions via NetGalley, je les remercie tous deux.
Karen et Tom ont tout pour être heureux, une belle maison, beaucoup d’amour, une vie bien agréable et plein de projets d'avenir.
Toute cette belle sérénité vole en éclat le soir où Tom rentre chez lui et ne trouve pas Karen, celle-ci est partie subitement sans fermer la porte de la maison.
Le pire est encore à venir car la Police vient l'informer que sa femme est à l'hôpital, victime d'un accident de la circulation alors qu'elle se trouvait dans un quartier mal famé alors qu’elle n’y met jamais les pieds, d'autant qu'avant d'avoir son accident elle conduisait à vive allure. Karen victime d'une amnésie post traumatique ne se souvient de rien à propos de sa fuite et de son accident.
Peu à peu la mémoire va lui revenir... que s'est-il passé ce soir-là? Et qui est la victime assassinée retrouvée près de l’endroit où Karen a eu son accident ?

Comme dans son précèdent roman, Shari Lapena nous a concocté une histoire addictive qui toutefois n'est pas exempte de défauts, en fait ce sont un peu les mêmes que dans son premier livre.
En fait tout est assez prévisible dans cette histoire, on devine très vite pratiquement toute la fin (bon pas tout quand même) mais malgré ce manque de suspense on ne lâche pas le roman car l'auteure parvient tout de même à semer le doute.
Les personnages sont peu nombreux du coup on les suit facilement. L'ambiguïté qui s'installe dans leurs comportements est intéressante et les rend attachants. Les mensonges, les secrets et les doutes qui apparaissent au fur et à mesure du déroulement de l’histoire nous embarquent totalement.
Ce roman n'est certes pas parfait mais il est tout de même suffisamment bien construit et les rebondissements suffisamment nombreux pour qu'on le  dévore en quelques jours.
Alors si vous avez envie de passer un bon moment lisez le...


#Sharilapena #NetGalleyFrance