vendredi 22 juin 2018

L'Ecran rouge -Tangui Perron




Jean Gabin, cheminot couvert de suie dans La Bête humaine, Simone Signoret et Jean Marais en tête d’un cortège de manifestants, Gérard Philipe et Jean-Paul Belmondo, leaders syndicaux, Jean Renoir, réalisateur d’une Marseillaise financée par une souscription de la CGT, René Clément magnifiant la Résistance dans La Bataille du rail… Durant ces années de Front populaire, de résistance au nazisme et de Libération, les classes populaires sont à la fois dans les salles et sur les bobines de films, des ouvriers tiennent les premiers rôles, les techniciens occupent les studios, les stars écrivent et distribuent des tracts. Tous descendent dans la rue pour défendre un cinéma français menacé par la déferlante hollywoodienne. L’Écran rouge raconte une histoire oubliée, à la fois artistique et militante, à laquelle le cinéma français, l’un des plus vivants au monde, doit beaucoup.

Editions De L'Atelier
240 pages
Publié le 17 Mai 2018
A propos de l'auteur :ici


A travers cet ouvrage reçu dans le cadre d'une Masse critique non fiction c'est tout un pan du cinéma français qui est décortiqué et qui nous emmène dans les pas de Gérard Philippe, Jean Renoir, Simone Signoret ou encore Jean Paul Belmondo mais aussi tant d'autres chevilles ouvrières indispensables dans l'industrie cinématographique pendant toutes les décennies décrites dans ce livre.

L'auteur remonte le temps, nous parlant des différentes luttes menées par la CGT essentiellement dans cet univers pas toujours aussi idyllique qu'il pourrait le sembler.
Entre les différentes périodes nous découvrons les portraits des hommes et des femmes qui ont porté complétement les œuvres telles que la bataille du rail, la bête humaine, la Marseillaise et tant d'autres.
Les batailles, les manifestations, et les luttes pour défendre le cinéma français et sa richesse tout est évoqué par l'auteur mais aussi les délations ou les trahisons de certains.

C'est une approche vraiment passionnante, sincère et vraie. A côté des acteurs, des monteurs, des metteurs en scène  etc…on y retrouve des hommes politiques, notamment communistes qui ont apporté énormément à toute l'évolution du cinéma français.
On n'oublie pas que c'est grâce à la CGT que le festival de Cannes a vu le jour.
On n'oublie pas non plus que certains films ont été financés par la même CGT ou par le parti Communiste.
C'est tout un pan de l'histoire du cinéma français que nous découvrons avec intérêt, passion et même stupéfaction souvent (je pense notamment que nous ne sommes surement pas aussi nombreux que cela à savoir que Jean Paul Belmondo fut un Secrétaire Général cégétiste)

La préface de Costa Gavras et la postface de Philippe Martinez contribuent à donner le ton de ce livre et rappellent que le cinéma français n'est pas mort grâce à tous ceux et celles qui se sont battus pour sa survie face au géant américain.

Artifices de Didier Fossey





LA NOUVELLE ENQUÊTE DU COMMANDANT LE GUENN Au 36 quai des Orfèvres !

Avril 2013 - Hôpital psychiatrique de Cadillac.
Après trois années d'internement, un tueur en série est autorisé à quitter sa cellule, sous haute surveillance, pour des sorties régulières dans le parc... Deux ans plus tard... Forêt de Rambouillet. Un corps est retrouvé ligoté à un arbre, sauvagement mutilé par des feux d'artifice. La violence du crime est sans précédent. L'enquête est confiée à Boris Le Guenn, commandant au 36 quai des Orfèvres. Une experte en explosifs vient l'épauler dans cette affaire. Tandis que d'autres meurtres se succèdent sur le même mode opératoire, un inconnu s'introduit au domicile du commandant Le Guenn et se met à le harceler par téléphone. Il semble en savoir long sur lui... Qui peut bien lui en vouloir ? Et si le passé de chacun était un premier indice...?

Editions Flamant noir
390 pages
Format Epub 
Publié le 18 Juin 2018
A propos de l'auteur : ici


De l'auteur j'avais lu et apprécié Traque sur le Web, du coup je n'ai pas hésité à solliciter ce roman auprés de la maison d'édition Flamand Noir sur NetGalley.

Ce qui est trés bon dans ce roman c'est que l'on sait dés le départ qui est l'assassin mais que l'auteur s'amuse à nous perdre et à mettre des batons dans les roues à son commandant fétiche.

Le commandant Le Guenn est en charge de l'enquête sur ces homicides qui voient l'assassin utiliser des feux d'artifice pour tuer. Aidé par une experte en explosif il doit parvenir à découvrir qui assassine et pourquoi?
Ce n’est pourtant un moment simple pour lui car sa femme a demandé à faire une pause, elle est partie emportant ses enfants avec elle et il est harcelé au téléphone par un inconnu.
Il va devoir affronter son passé et faire face à beaucoup d’évènements pour avancer dans sa vie et son enquête.

Celle est très bien menée, elle nous propose des rebondissements nombreux, elle nous renvoie dans le passé des personnages et nous perd pour mieux nous amener là où l'auteur veut nous conduire.

L'écriture est très prenante et donne beaucoup de rythme à cette enquête.

Bien que ce roman soit une nouvelle enquête du commandant Le Guen, et qu'on peut se demander si on ne va être totalement perdu en n'ayant pas lu les précédentes, l'auteur prend soin de nous faire une mise à jour tranquille au début du roman et du coup on se plonge très vite dans ce polar très intéressant et bien prenant.

J'ai vraiment bien accroché à cette histoire et aux personnages par l'intérêt de l'enquête qui se révèle passionnante.

Un auteur à suivre ou à découvrir...

Un grand merci aux Editions Flamant noir et à NetGalley pour cette lecture bien agréable.

 #Artifices #NetGalleyFrance


jeudi 21 juin 2018

En attendant le jour - Emile Simon





""Supposons une captive enchaînée dans une demeure souterraine, le visage tourné vers la paroi opposée à l’entrée, et dans l’impossibilité de voir autre chose que cette paroi. Elle est éclairée par les reflets d’un feu qui brûle au dehors, sur une hauteur à mi pente de laquelle passe une route bordée d’un petit mur… " Platon (427- 348 avant JC) 
Ce roman raconte l'histoire de cette jeune fille."

Editions Les Nouveaux Auteurs

Publié en ?

150 pages 

A propos de l'auteur : ici (à venir)

Amy est une jeune fille atteinte d'une maladie orpheline qui l’empêche de sortir à l’extérieur. Le soleil la brûle et lui déclenche des cancers de la peau. Elle ne sort que la nuit et c'est par hasard  que Fréderic sorti fumer une petite production illégale de son ami, la découvre dansant nue dans son jardin.
Fréderic jeune lycéen ne se doute pas encore que cette rencontre va changer sa vie et celle d'Amy.

Ce roman nous évoque l'improbabilité d'une rencontre, celle d'une enfant de la lune atteinte de Xérodermia pigmentosum  et d'un jeune homme qui a envie de vivre à fond son adolescence et sa vie de jeune homme.
Amy et Christophe, une rencontre improbable et une amitié inouïe qu’on espère voir déboucher peut être sur une histoire d'amour. Mais quel amour peut-il y avoir entre deux êtres que le soleil sépare?

Une bien jolie histoire, bien racontée, qui nous emporte vraiment.
Le cheminement de ces deux personnes est vraiment marquant. On suit le Frédéric qui est en quête d'amour et qui tombe dans les griffes de la fille la plus populaire Lucile et Amy qui ne peut pas imaginer que quelqu'un puisse s'intéresser à elle qui ne peut vivre que la nuit.
La relation entre Fréderic et Amy est juste émouvante, pleine de doutes et de surprises.
On les accompagne dans les moments de bonheur, mais aussi dans les drames qui émaillent leurs parcours.

L'écriture est agréable, quelques longueurs et quelques répétitions sont présentes mais rien de gênant.


Un roman que j'aimerais vraiment voir publier car je pense qu'il trouvera son public.


Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens / Love, Simon - Becky Albertalli



Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 
1/ Ils fréquentent le même lycée. 
2/ Blue est irrésistible. 
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) 
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

Editions Le Livre de Poche (Jeunesse)
Format epub
315 pages  
Publié le  12 Avril 2017
A propos de l'auteur : ici


Ce roman était proposé sur NetGalley  et le sujet m'a paru intéressant du coup je l'ai téléchargé et quand je l'ai commencé, j'ai tout de suite été sous le charme.

Oui sous le charme des personnages, de l'histoire mais aussi de l'écriture.

Simon, jeune adolescent de 16 ans, correspond avec un autre jeune homme Blue qui est dans le même lycée que lui mais dont il ignore totalement l'identité.
Tout se passe vraiment bien entre eux, les confidences s'enchainent  et des sentiments naissent.
Mais un jour c’est la catastrophe,  Martin, un camarade de classe de Simon  passe juste après lui sur l'ordinateur du lycée et s'aperçoit que Simon n'a pas fermé sa session.
Il découvre bien vite la teneur de la correspondance entre Blue et Simon et décide de faire chanter Simon afin qu'il lui arrange une rencontre avec sa meilleure amie sous le charme de laquelle il est tombé.
Les choses ne se passant pas comme il le voudrait, Martin va révéler à tous que Simon est homosexuel. Comment vont réagir Simon et son entourage?
Dans ce roman il y a deux problématiques, la première c'est de savoir qui est Blue et si sa relation avec Simon va évoluer, s'ils vont se rencontrer et s'aimer?
La seconde traite du regard, du rejet, des moqueries ou de la sollicitude de l'entourage quand il découvre l'orientation sexuelle de Simon.
Ce roman traite avec énormément de sensibilité la difficulté d'être différent sentimentalement, le sentiment d'être obligé de se justifier sur ses choix amoureux, ce fameux coming-out qui déchire ou soulage celui qui le révèle.
C'est un livre à la fois courageux, émouvant et réaliste. C'est écrit avec passion et luminosité et on aime les personnages de ce roman comme s'ils étaient des amis ou de la famille.

Un livre "jeunesse" d'une intelligence et sensibilité folles qui devrait être lu dans les collèges et lycées.


#Love,Simon #NetGalleyFrance




Le challenge des pavés 2018




Un challenge que j'avais bien aimé l'année dernière et que je reconduis cette année, d'autant qu'il me permet d'écluser les "gros"livres de ma PAL.

*******************************************************************************************************************************

Bonjour à tous,


DEVANT LE SUCCÈS QU'A REMPORTE CE CHALLENGE CETTE ANNÉE ET LE PLAISIR QUE J'AI EU A L'ANIMER, J'AI DÉCIDÉ DE LE RECONDUIRE EN 2018.


Je ne sais pas pour vous, mais moi, plus un livre est gros, plus j'ai envie de le lire. Bon, je ne choisis pas mes lectures en fonction de ça, ce serait un peu idiot, mais disons que si un livre qui m'intéresse est un bon pavé, il m'intéresse encore plus. 
donsmofb (29) Devant ce constat, je me suis dit que je n'étais peut-être pas la seule, et c'est là que l'idée de ce challenge a germé dans ma tête. 

Et j'ai pensé aussi à ceux que, au contraire, les pavés découragent ou effrayent, me disant qu'un challenge qui récompenserait par des points la lecture de ces "briques" les motiverait sûrement.


Le principe : vous l'aurez compris, lire des pavés. Qu'est-ce qu'un pavé, pour moi ? Un livre de plus de 500 pages en version poche et 400 en grand format. 
Bien sûr, plus un livre sera gros, plus il vous rapportera de points.

Remarques :


- Seuls les romans comptent. Pas de mangas/BD/albums pour enfants, livres pratiques, livres d'art, etc...
- Les intégrales sont bien sûrs acceptées.
- Pour les e-books, vous prenez le nombre de pages de la version imprimée GRAND FORMAT, sauf s'il n'existe qu'en poche. Dans ce cas, bien sûr, vous prenez le nombre de pages de la version poche. Et s'il existe plusieurs éditions en Grand format, vous prenez LA PLUS RÉCENTE.
- Pour les audiobooks, mêmes règles que pour les e-books.
- Pour les livres papiers, vous prenez le nombre de pages du LIVRE QUE VOUS AVEZ LU, et pas d'une autre édition.
- Les chroniques ne sont pas obligatoires mais quelques lignes pour donner votre ressenti sur la lecture seront appréciées.
- Pour des questions pratiques, je vous demanderai de me mettre les liens vers les fiches des livres que vous avez lus. Merci ! icon_smile

Les points : 


- pour les livres de poche                               - pour les grands formats                                       - pour les semi-poches 
                                                                                                                                                                                (ou maxi-poches)

+ de 500 pages   : 5 points                            + de 400 pages   : 5 points                                      + de 450 pages   : 5 points                                      
+ de 600 pages   : 6    "                                   + de 500 pages   : 6    "                                            + de 550 pages   : 6     "
+ de 700 pages   : 7    "                                   + de 600 pages   : 7    "                                            + de 650 pages   : 7     "
+ de 800 pages   : 8    "                                   + de 700 pages   : 8    "                                            + de 750 pages   : 8     "
+ de 900 pages   : 9    "                                   + de 800 pages   : 9    "                                            + de 850 pages   : 9     "
+ de 1000 pages : 10  "                                   + de 900 pages  : 10  "                                            + de 950 pages   : 10   "
+ de 1200 pages : 12  "                                   + de 1000 pages : 12  "                                           + de 1100 pages : 12   "
+ de 1500 pages : 15  "                                   + de 1300 pages : 15  "                                           + de 1400 pages : 15   "
+ de 1700 pages : 17  "                                   + de 1500 pages : 17  "                                           + de 1650 pages : 17   "
+ de 2000 pages : 20  "                                   + de 1700 pages : 20  "                                           + de 1800 pages : 20   "
                                           

Note : pour les "presque pavés" 
icon_tongue, j'accepte une marge de 5 pages de moins que la limite, mais avec un malus de 1 point.
            Ce qui donne : 

- pour les livres de poche                           - pour les grands formats                                     - pour les semi-poche

de 495 à 499 pages : 4 points                     de 395 à 399 pages : 4 points                              de 445 à 449 pages : 4 points



Durée : ce challenge est annuel, c'est-à-dire qu'il va du 01/01/2018 au 31/12/2018 (et il est rétroactif, c'est-à-dire que, pour ceux qui s'inscriront après le mois de janvier, les livres lus depuis le 1er janvier 2018 seront pris en compte).

Inscriptions : Jusqu'au 31 mars 2018.

JANVIER

GF
Sans elle d'Amélie Antoine : 396 pages soit 4 points car "presque pavé"
La reine du bal de Mary Higgins Clark et Alafair Burke : 400 pages soir 5 points

Total : 9 points

FEVRIER

Poche
W3, tome 1 : Le sourire des pendus de  Jérôme Camut et Nathalie Hug: 884 pages soit 8 points
Le chant du rossignol de Kristin Hannah : 696 pages soit 6 points
La confrérie de la dague noire ,tome 3 ; l'amant furieux de JR Ward ; 565 pages soit 5 points

GF :
Bad Romance, tome 1 de Céline Mancellon : 547 pages soit 6 points
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi : 459 pages soit 5 points
La fille sous la glace de Robert Bryndza : 438 pages soit 5 points
Transe de MIA : 490 pages soit 5 points
De toute mon âme de LS Ange : 439 pages soit 5 points

Total : 45 points

MARS

GF
Player on de Ernest Clive : 404 pages soit 5 points

Poche
Le gang des rêves de Luca Di Fulvio : 945 points soit 9 points
Ragdoll de Daniel Cole : 512 pages soit 5 points

Total : 19 points

AVRIL

GF
L'émir de Saïdeh Pakravan: 496 pages soit 5 points
Toutes blessent , la derniere tue de Karine Giebel : 744 pages soit 8 points
L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard : 432 pages soit 5 points
Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin : 454 pages soit 5 points

Poche
L'écorchée de Donato Carrisi : 514 pages soit 5 points
Le bonhomme de neige de Jo Nesbo : 592 pages soit 5 points

Total : 33 points

MAI

GF
Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi : 396 pages soit 4 points
Je t'aime de Barbara Abel : 464 pages soit 5 points

Poche
Le tricycle rouge de Vincent Hauuy : 512 pages soit 5 points

Total : 14 points

JUIN

GF
Dernier été pour Lisa de Valentin Musso : 400 pages soit 5 points
Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin : 555 pages soit 6  points
Quatre filles et un jean, tome 2 de Ann Brashres : 467 pages soit 5 points

Poche
La femme à droite sur la photo : 504 pages soit 5 points