dimanche 15 octobre 2017

Ne meurs pas sans moi - Suzanne Stock





En apparence, Sandra Denison aime la vie. Rien ne semble pouvoir arrêter la brillante avocate new-yorkaise, qio collectionne les succès professionnels comme les hommes. Elle avance, sûre d'elle, et ne regarde jamais en arrière. Car le terrible drame de son enfance la ronge. La jeune femme revoit encore les flammes lécher les murs de la maison, se refermer comme un piège infernal sur sa mère. Et ces étranges yeux rouges qui la fixent...

Sandra Denison aimait la vie jusqu'à ce qu'une nuit suffise à la faire basculer dans l'horreur. Un message qui ne lui était pas destiné et qu'elle n'aurait pas dû voir, les meurtres atroces de ses proches, une créature invisible qui la poursuit. Pourquoi son père, qu'elle appelle désespérément à l'aide, l'abandonne-t-il maintenant ? La tient-il pour responsable des tragiques événements survenus vingt ans auparavant ?

Dans une ville comme frappée d'un sortilège et soudainement désertée, Sandra va devoir affronter les secrets qu'elle redoute tant. Seule au monde... ou presque. Car les fantômes surgissent du passé, bien décidés à lui faire endurer le pire des cauchemars. Ils réclament leur dette de sang. Quelqu'un devra payer.

Editions Le Passage
Publié en 2014
180 pages
A propos de l'auteur : ici



J'avais besoin d'un roman avec le mot "moi" pour le challenge Un mot des titres et j'ai donc choisi de lire cette histoire qui traine dans ma PAL depuis un certain temps pour ne pas dire un temps certain.

Sandra est une jeune avocate, embauchée dans un prestigieux cabinet, qui se voit proposer une magnifique promotion: devenir associée. Elle aimerait fêter ceci avec son amant Mark mais celui-ci n'est pas libre c'est donc avec sa meilleure amie Claire qu'elle passe la soirée.
Après le départ de celle-ci Sandra s'aperçoit que Claire a oublié son portable. Un message arrivant va lui révéler une vérité à laquelle elle ne s'attendait pas.
A partir de cette révélation, les évènements vont s'enchainer et la situation va devenir complexe avant l'explication finale.

Ce premier roman  beaucoup de qualités mais également pas mal de défauts. J'ai trouvé qu'il y avait deux parties voire même trois.
Un première partie prenante, car la découverte de Sandra va bouleverser sa vie et les évènements qui vont en découler vont la faire chavirer complètement
Une deuxième partie qui surfe sur une vague fantastique et dans laquelle l'auteure m'a  totalement perdue. Je l'ai trouvé très confuse et du coup je ne lui ai plus trouvé d'intérêt mais heureusement la partie finale et les explications données à toute cette confusion et aux évènements passés apportent une vraie lumière et toutes les réponses aux questions que l'on pouvait se poser.


Si ce roman n'a pas été un franc succès de lecture pour moi, je ne peux pas non plus dire que ce fut un flop. Il y des bonnes idées, une écriture très intéressante mais malheureusement toute la partie fantastique m'a perdue et  c'est dommage car tout le reste m'a plu.





vendredi 13 octobre 2017

Le challenge des pavés 2017


J'ai vu passer ce challenge proposé par Gribouille Lechat sur Livraddict et il m'a bien tenté car si je ne lis pas que des "pavés" il m'arrive souvent de me plonger dans des romans de plus de 400 ou 500 pages et comme j'aime l'enjeu et le défi , donc c'est parti😃

Le principe :  lire des pavés. Qu'est-ce qu'un pavé, pour moi ? Un livre de plus de 500 pages en version poche et 400 en grand format. 
Bien sûr, plus un livre sera gros, plus il vous rapportera de points.

Remarques :

- Seuls les romans comptent. Pas de mangas/BD/albums pour enfants, livres pratiques, livres d'art, etc...
- Les intégrales sont bien sûrs acceptées.
- Pour les e-books, vous prenez le nombre de pages de la version imprimée GRAND FORMAT, sauf s'il n'existe qu'en poche. Dans ce cas, bien sûr, vous prenez le nombre de pages de la version poche. Et s'il existe plusieurs éditions en Grand format, vous prenez LA PLUS RÉCENTE.
- Pour les livres papiers, vous prenez le nombre de pages du LIVRE QUE VOUS AVEZ LU, et pas d'une autre édition.
- Les chroniques ne sont pas obligatoires mais quelques lignes pour donner votre ressenti sur la lecture seront appréciées.
- Pour des questions pratiques, je vous demanderai de me mettre les liens vers les fiches des livres que vous avez lus. Merci ! icon_smile

Les points : 


- pour les livres de poche                               - pour les grands formats                                     - pour les semi-poches 
                                                                                                                                                                                (ou maxi-poches)

+ de 500 pages   : 5 points                            + de 400 pages   : 5 points                                      + de 450 pages   : 5 points                                      
+ de 600 pages   : 6    "                                   + de 500 pages   : 6    "                                            + de 550 pages   : 6     "
+ de 700 pages   : 7    "                                   + de 600 pages   : 7    "                                            + de 650 pages   : 7     "
+ de 800 pages   : 8    "                                   + de 700 pages   : 8    "                                            + de 750 pages   : 8     "
+ de 900 pages   : 9    "                                   + de 800 pages   : 9    "                                            + de 850 pages   : 9     "
+ de 1000 pages : 10  "                                   + de 900 pages  : 10  "                                            + de 950 pages   : 10   "
+ de 1200 pages : 12  "                                   + de 1000 pages : 12  "                                           + de 1100 pages : 12   "
+ de 1500 pages : 15  "                                   + de 1300 pages : 15  "                                           + de 1400 pages : 15   "
+ de 1700 pages : 17  "                                   + de 1500 pages : 17  "                                           + de 1650 pages : 17   "
+ de 2000 pages : 20  "                                   + de 1700 pages : 20  "                                           + de 1800 pages : 20   "
                                           


Note : pour les "presque pavés" , j'accepte une marge de 5 pages de moins que la limite, mais avec un malus de 1 point.
            Ce qui donne : 

- pour les livres de poche                           - pour les grands formats                                     - pour les semi-poche

de 495 à 499 pages : 4 points                     de 395 à 399 pages : 4 points                              de 445 à 449 pages : 4 points


Durée : ce challenge est annuel, c'est-à-dire qu'il va du 01/01/2017 au 31/12/2017 (et il est rétroactif, c'est-à-dire que les livres lus depuis le 1er janvier 2017 sont pris en compte).

Inscriptions : Jusqu'au 28 février 2017.


Janvier :

GF 
Aube de sang de PJ Lambert : 432 pages = 5 points
Par amour de Valérie Tong Cuong : 404 pages : 5 points

Ebook 
Quand je serai partie de Emily Bleeker : 438 pages = 5 points

Poche
Metro 2033 de Dmitri  Glukhovsky : 864 pages= 8 points

soit un total de 23 points

Février:

Poche :
La cour des grandes de Adéle Breau : 512 pages =  5 points
La voie des âmes de Laurent Scalese : 736 pages : 7 points
Revival de Stephen King : 544 pages = 5 points

Ebook :
Il coule aussi dans tes veines de Chevy Stevens : 404 pages en GF : 5 points

soit un total de 22 points

Mars:

Ebook 
Le trône de fer , tome 15 : 537 pages = 5 points
Du feu de l'enfer de Sire Cédric : 557 pages = 6 points

soit un total de 11 points

Avril 
Poche 
Bienvenue à Night Vale : 512 pages  = 5 points

Le tueur de l'ombre de Claire Favan : 550 pages = 5 points

Ebook :
La fille d'avant de JP Delaney : 428 pages = 5 points
La maison du bord de la nuit de Catherine Banner : 511 pages : 6 points

GF
Le berceau des ténèbres de Jean Luc Bizien ; 496 pages = 6 points
Starters de Lissa Price : 449 pages = 5 points
La rose noire de Philippe Margolin : 395 pages soit un presque pavé = 4 points

soit un total de 36 points

Mai
GF
Le cri de Nicolas Beuglet : 496 pages soit 5 points
La ferme du bout du monde de Sarah Vaugham : 439 pages soit 5 points
Les Mandible de Lionel Shriver :528 pages soit 6 points

Poche
La voie des rois, tome 1 de Brandon Sanderson :990 pages soit 9 pages

soit un total de 25 points

Juin
GF 
Ne crie jamais victoire de Agnès Boucher : 446 pages soit 5 points

soit un total de 5 points

Juillet

Poche
Le syndrome Copernic de Henri Loevembruck : 510 pages soit 5 points
Silo, tome 2 : origines de Hugh Howey : 630 pages soit 6 points

EBook
Chroniques célestes,tome 1 : les clés du paradis de Marie Sophie Kestemann : 450 pages soit 5 points

GF
Starters, tome 2: Enders de Lissa Price : 401 pages soit 5 points
Les enfants de l'Ô, tome 5 de Vanessa du Frat : 496 pages soit 5 points

soit un total de 26 points

Août

GF
Rever de Franck Thilliez : 597 pages soit 6 points
Un bucher sous la neige de Susan Fletcher : 537 pages soit 6 points
De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel : 417 pages soit 5 points
La maison des hautes falaises de Karen Viggers : 424 pages soit 5 points

Poche
Les temps sauvages de Ian Manook : 597 pages soit 5 points

soit un total de : 27 points

Septembre

Poche
Une fille parfaite de Mary Kubica : 512 pages soit 5 points
La dame en blanc de W.Wilkie Collins : 554 pages soit 5 points

GF 
La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joel Dicker : 665 pages soit 7 points
Cyanure de Laurent Loison : 445 pages soit  5 points

Soit un total de : 22 points 

Octobre

GF :
Comment vivre en héros de Fabrice Humbert : 413 pages soit 5 points
Entre deux mondes d'Olivier Norek : 415 pages soit 5 points

mardi 10 octobre 2017

Vie de meuf : Le sexisme ordinaire illustré, Osez le Féminisme ! - Collectif et Audrey Messiaen




"Vous serez bien mignonne, mademoiselle, de nous faire un petit Café." Entre deux blagues bien senties sur votre jupe et votre coupe de cheveux, une vie de
meuf peut parfois se résumer à cette image. Alors n'ayez plus peur de répondre que, depuis George Clooney, les mecs aussi savent faire le café ! Ouvrez ce livre, lisez-le et partagez-le ! Organisés autour de différentes thématiques, en fimille, au boulot, entre amis (du moins le croyait-On), en soirée, ces morceaux de vie véridiques tirés du blog Viedemeuf donnent à rire...
et réfléchir !

Editions JBz & Cie
 131 pages  
Publié le 19 Mai 2011
A propos de l'auteur : ici



VDM, je connaissais ce sigle pour  les anecdotes souvent hilarantes de la malchance des gens mais ici cela veut dire Vie de Meuf et nous parle du sexisme ordinaire que subisse les femmes à travers des petits textes anecdotiques sur le vécu féminin dans des situations aussi diverses que le travail, la santé, le sexe, la famille etc...

Ce recueil est parti d'un blog viedemeuf.fr sur lequel les femmes pouvaient venir raconter leurs mésaventures et leurs anecdotes en matière de sexisme.
L'idée d'en faire un petit livre a permis en outre de publier les différents récits, d'y insérer des quiz, mais aussi  l'avis de Marianne (ou du législateur) rappelant la législation concernant les discriminations, le harcèlement envers les femmes.

Ce livre m'a fait  grincer des dents et bouillir bien souvent car les situations retrouvées, les anecdotes sont de celles qui nous affectent toutes sans exception, à des degrés moindres certes selon son milieu professionnel ou personnel mais je pense qu'aucune femme au monde n'a pas été confrontée à cette discrimination liée au sexe. C'est là qu'on se rend compte que le chemin est encore long pour arriver à une véritable égalité tant dans le couple ou la famille que dans le travail

Si je devais faire un reproche à ce recueil  c'est  sa mise en page que je n'ai pas trouvée très attractive et qui m'a donné un peu une sensation d'être devant un catalogue.


Point très positif par contre: le carnet d'adresse à la fin pour savoir où s'adresser en cas de sexisme avéré.

lundi 9 octobre 2017

Comment vivre en héros - Fabrice Humbert #MRL17




Tristan Rivière a été élevé par son père, ouvrier et militant communiste, dans l'idée qu'il devait être un héros. Malheureusement, à l'âge de seize ans, à la première occasion qui lui est accordée de prouver son courage, il s'enfuit. Après dix années de remords et d'humiliation, Tristan se retrouve dans un train au moment où une jeune femme est agressée par une bande. Et la peur d'autrefois l'envahit. Va-t-il enfin se montrer à la hauteur ? Suivant sa réaction, sa vie prendra des directions entièrement différentes... Roman des vies possibles, de ces moments qui décident d'une existence, interrogation aussi sur le couple et la constance de l'amour, Comment vivre en héros ? Décrit de façon ironique et tragique le rêve de l'héroïsme et de la pureté dans les sociétés modernes

Editions Gallimard (Blanche)
413 pages 
Publié le 17 Août 2017
A propos de l'auteur : ici



J'ai découvert l'auteur avec son roman L'Origine de la violence et poursuivi ma découverte avec le roman La fortune de Sila. Comme j'avais beaucoup aimé ces deux romans j'ai sélectionné ce roman en second choix dans la liste des livres proposés dans la sélection Rentrée littéraire et j'ai eu la chance de le recevoir et de le lire.

Tristan Rivière est un enfant élevé dans le culte de l'héroïsme d'un père communiste, héros de la résistance qui veut que son fils soit le meilleur en tout et qu'il apprenne à se défendre. Pour cela il l'oblige à apprendre la boxe. C'est dans ce cadre que Tristan rencontre Bouli, son entraineur. Celui-ci est une vraie tête brulée qui cherche sans cesse  la bagarre. Un soir Bouli se retrouve en mauvaise posture après une énième provocation et Tristan doit choisir : être un héros ou un lâche. Entre dans la bagarre également ou s'enfuir. En 38 secondes il fera son choix et celui-ci conditionnera toute sa vie.
Nous suivons ensuite Tristan dans cette existence où le destin lui donnera l'occasion de peut-être se racheter..

Dans ce roman sont abordés les thèmes du destin, du choix, de la fatalité et de la possibilité de se racheter éventuellement.
Egalement nous voyons un personnage dont la vie a été façonnée sur un mensonge et tout l'équilibre précaire qui va résulter de ce légendaire héroïsme.
Tristan peut-il devenir un héros? Et y a-t-il une seule forme d'héroïsme?

Ce roman est addictif et assez bouleversant tant il a tendance à nous mettre face à nos propres difficultés, à notre façon d'agir et aux conséquences éventuelles de celle -ci.
Ni donneur de leçon, ni gourou, ni philosophe, l'auteur nous amène simplement à réfléchir sur nos propres actions. Le personnage de Tristan recèle un peu de chacun et son destin pourrait être le nôtre ou celui d'un de nos amis- voisins.

L'écriture est toujours aussi ciselée et prenante et le livre se dévore tout simplement.

A votre tour de vous faire votre propre opinion...

Un immense merci à Priceminister et aux Editions Gallimard pour cette lecture bien intéressante.

#MRL17


Comment vivre en héros? - Fabrice Humbert



Tristan Rivière a été élevé par son père, ouvrier et militant communiste, dans l'idée qu'il devait être un héros. Malheureusement, à l'âge de seize ans, à la première occasion qui lui est accordée de prouver son courage, il s'enfuit. Après dix années de remords et d'humiliation, Tristan se retrouve dans un train au moment où une jeune femme est agressée par une bande. Et la peur d'autrefois l'envahit. Va-t-il enfin se montrer à la hauteur ? Suivant sa réaction, sa vie prendra des directions entièrement différentes... Roman des vies possibles, de ces moments qui décident d'une existence, interrogation aussi sur le couple et la constance de l'amour, Comment vivre en héros ? décrit de façon ironique et tragique le rêve de l'héroïsme et de la pureté dans les sociétés modernes

Editions Gallimard (Blanche)
413 pages 
Publié le 17 Août 2017
A propos de l'auteur : ici



J'ai découvert l'auteur avec son roman L'Origine de la violence et poursuivi ma découverte avec le roman La fortune de Sila. Comme j'avais beaucoup aimé ces deux romans j'ai sélectionné ce roman dans la liste des livres proposés dans la sélection Babelio-Masse critique et j'ai eu la chance d'être choisie.

Tristan Rivière est un enfant élevé dans le culte de l'héroïsme d'un père communiste, héros de la résistance qui veut que son fils soit le meilleur en tout et qu'il apprenne à se défendre. Pour cela il l'oblige à apprendre la boxe. C'est dans ce cadre que Tristan rencontre Bouli, son entraineur. Celui-ci est une vraie tête brulée qui cherche sans cesse  la bagarre. Un soir Bouli se retrouve en mauvaise posture après une énième provocation et Tristan doit choisir : être un héros ou un lâche. Entre dans la bagarre également ou s'enfuir. En 38 secondes il fera son choix et celui-ci conditionnera toute sa vie.
Nous suivons ensuite Tristan dans cette existence où le destin lui donnera l'occasion de peut-être se racheter...

Dans ce roman sont abordés les thèmes du destin, du choix, de la fatalité et de la possibilité de se racheter éventuellement.
Egalement nous voyons un personnage dont la vie  a été façonnée sur un mensonge et tout l'équilibre précaire qui va résulter de ce légendaire héroïsme.
Tristan peut-il devenir un héros? Et y a-t-il une seule forme d'héroïsme?

Ce roman est addictif et assez bouleversant tant il a tendance à nous mettre face à nos propres difficultés, à notre façon d'agir et aux conséquences éventuelles de celle -ci.
Ni donneur de leçon, ni gourou, ni philosophe, l'auteur nous amène simplement à réfléchir sur nos propres actions. Le personnage de Tristan recèle un peu de chacun et son destin pourrait être le nôtre ou celui d'un de nos amis- voisins.

L'écriture est toujours aussi ciselée et prenante et le livre se dévore tout simplement.

A votre tour de vous faire votre propre opinion...


Un immense merci à Babelio et aux Editions Gallimard pour cette lecture bien intéressante.





samedi 7 octobre 2017

Le meurtre d'O'Doul Bridge - Florent Marotta





San Francisco, sa baie, son océan, sa population cosmopolite. C'est dans cette ville de l'Ouest américain que Michael Ballanger a décidé de se reconstruire. Loin de sa famille en lambeaux, loin de la France où un tueur en série mit sa vie en miettes. Le coach de vie à succès renaît avec la difficulté qui suit la perte d'un être cher. Mais le voilà mêlé au meurtre d'un notable. Au moment de mourir, l'homme a composé un numéro, le sien. Alors la tourmente l'emporte. Réveillant les douleurs du passé.

Editions Taurnada
Format : ePub 
248 pages 
Publié le 7 Septembre 2017
A propos de l'auteur : ici


J'avais adoré le visage de Satan du même auteur et du coup j'ai postulé pour ce roman sur le forum de Livraddict.

J’annonce de suite que j'ai un avis un peu mitigé sur ce roman. Je n'ai pas été  vraiment conquise par celui -ci. Certaines choses m'ont beaucoup plu et d'autres m'ont parfaitement laissée indifférente voire m'ont ennuyée.

Mickaël Ballanger a quitté le France et s'est installé à San Francisco à la suite d'un drame familial. Dans cette ville il tente de se reconstruire. Devenu coach de vie, il rencontre un certain succès. Sa vie va basculer d'une façon très soudaine quand il va se trouver mêler à un meurtre. L'un de ses clients est retrouvé assassiné et  dans son téléphone la police découvre que la dernière personne appelée est Mickaël. Bien vite devenu le suspect numéro 1 il va mener sa propre enquêté. Celle-ci va faire remonter à sa mémoire des douleurs du passé d'autant que sa fille vient le rejoindre.

Ce roman a de grandes qualités, la première c'est vraiment son originalité. Dans cette histoire nous avons un non policier qui enquête. En effet Mickaël n'est pas flic mais coach de vie ce qui nous change complètement de l'enquête traditionnelle où un policier ou une équipe de policiers tentent d’arrêter le coupable.
L'histoire elle-même est intéressante, elle nous emmène dans des milieux bien divers : les clubs homosexuels, le milieu huppé des notables, les retours dans le passé des personnages etc.
L'écriture est fluide et claire. Elle accroche bien son lecteur et donc les pages se tournent facilement.

Alors pourquoi me direz-vous cet avis mitigé?

Et bien parce que j'ai trouvé que l'histoire manquait de rythme, c'est assez lent, pas assez d'action pour moi mais plus que tout j'ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez mis en valeur et plutôt fades.

Après bien sur tout cela  ce n'est que mon ressenti, je sais que ce roman bénéficie de très bonnes critiques donc le mieux que vous puissiez faire, c'est de le lire et de vous faire votre propre opinion.

Pour moi c’est une semi-déception malgré une vraie originalité dans l'histoire.
   

Je remercie les éditions Taumarda et Livraddict pour cette lecture.