vendredi 22 mai 2020

Les Souvenirs de David Foenkinos




Avec Les souvenirs, Foenkinos quitte le registre de la comédie légère pour se replonger dans un épisode de sa vie plus intime et mélancolique, en abordant la mort de son grand père.

« Je voulais dire à mon grand-père que je l’aimais, mais je n’y suis pas parvenu. J’ai si souvent été en retard sur les mots que j’aurais voulu dire. Je ne pourrai jamais faire marche arrière vers cette tendresse. Sauf peut-être avec l’écrit, maintenant. Je peux le lui dire, là » écrit l’auteur dans une présentation de son roman.

Editions Gallimard (Blanche)

Publié en 2011
265 pages
A propos de l'auteur :ici


https://delcyfaro.blogspot.com/2020/05/mes-avis-mai-2020.html




Aucun commentaire:

Publier un commentaire