mercredi 1 mars 2017

Il coule aussi dans tes veines - Chevy Stevens



Sara, 34 ans, mère d'une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu'elle a été adoptée. Mais, alors qu'elle va se marier, la jeune femme souhaite découvrir qui sont ses véritables parents. 
Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique : un sérial killer que la police canadienne veut coincer depuis des années. 
Ce dernier n'a dès lors qu'une envie : faire la connaissance de cette fille dont il ignorait l'existence. 
Sara se retrouve prise au piège. Son enfer ne fait que commencer !

Editions L'archipel
Publié en 2013
Format : ePub
474 pages
A propos de l'auteur : ici



Cette session du Challenge "un mot, des titres" nous a offert le mot "aussi" comme lien commun entre toutes nos histoires lues. Dans ma PAL je n'avais que celui-ci qui correspondait et donc ce fut une bonne occasion de le sortir du fin fond de ma liseuse.

J'avais beaucoup entendu parler de son précédent roman "Séquestrée" qui avait de très bonnes critiques sur le web. Partant de ce constat j'ai préjugé que j'allais passer un bon moment avec cette lecture et malheureusement mon avis est assez mitigé sur ce roman.

En effet si la 4 éme est alléchante et l'histoire originale, j'ai peu apprécié le style et la narration proprement dite.
Sara, jeune femme de 34 ans, mère d'une fillette de 6 ans va se marier et avant son mariage elle décide de rechercher ses parents biologiques car elle sait depuis toujours qu'elle a été adoptée mais n'a pour le moment jamais ressenti ce besoin.
En faisant ses recherches elle va découvrir à sa grande stupeur et à son désarroi qu'elle est la fille d'un serial killer : le tueur des campings, recherché depuis des années par la police canadienne.
Celui-ci après avoir vent des recherches qu'elle mène va la contacter et chercher à la rencontrer. Sara va découvrir très vite qu'elle vient de mettre le doigt dans un engrenage infernal.

Jusque-là tout est intéressant et donne vraiment envie de savoir si Sara va rencontrer son père, de découvrir ce qui le pousse à vouloir la voir et comment va-t’il échapper à la Police? On imagine un rythme trépidant, du suspense, de l'action et des rebondissements, oui certes il y en a et la fin est inattendue et bienvenue mais tout ceci est noyé dans une accumulation de longueurs et de dialogues trop longs et plutôt inintéressants.

De même les chapitres qui correspondent tous à une séance chez sa psychologue  manquent de rythme et d'intérêt car trop répétitifs.

Même la psychologie des personnages n'est pas assez approfondie et encore une fois tout est englouti dans des longueurs qui lassent.


Pour conclure, si j'ai aimé l'intrigue et la fin du roman, j'ai eu trop de moments d'ennui pour avoir vraiment apprécié cette lecture. J'envisage quand même de lire Séquestrée un de ces jours pour ne pas rester sur une semi-déception.

Je valide la catégorie "roman lu dans le cadre d'un autre challenge ou défi".





1 commentaire:

  1. Nous avons le même "Aussi" et j'ai le même ressenti... par contre, pour moi, "Séquestrée" est bien meilleur !

    RépondreSupprimer