vendredi 6 mars 2020

Né sous une bonne étoile de Aurélie Valognes





A l'école, il y a les bons élèves ... et il y a Gustave. Depuis son radiateur au fond de la salle, cet éternel rêveur scrute les oiseaux dans la cour ou les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Il aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, mais ce sont surtout les convocations du directeur qu'il collectionne. Pourtant, Gustave est travailleur. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à Joséphine, sa grande-soeur pimbêche et première de classe, cela ne rentre pas.
Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant. Parfois, il suffit d'un rien pour qu'une vie bascule du bon côté... Un roman universel, vibrant d'humour et d'émotion

 Editions Mazarine
349 pages 
Publié le 4 Mars 2020
A  propos de l'auteur : ici


Aurélie Valognes nous offre un bien joli roman avec un personnage très touchant : Gustave.

Aurélie Valognes nous évoque l'école, la différence, les doutes, les humiliations mais aussi l'espoir à travers ce petit garçon qui veut bien faire mais qui n'y arrive pas.

Gustave n'est pas bête mais le système d'étude n'est pas adapté à lui. Il a beau tout faire pour réussir à faire plaisir aux adultes  et à ses parents, c'est l'échec à chaque fois.
Face à sa sœur à qui tout réussi, à sa maman qui se donne tellement de mal pour le faire travailler Gustave se sent exclu, nul et inadapté.
Pour lui qui est en échec scolaire permanent c'est bientôt la sortie du parcours scolaire si l'on en croit les divers intervenants des établissements scolaires. Mais c'est sans compter sur le destin qui met sur son chemin une professeure qui se rend compte que Gustave est intelligent, qu'il est volontaire et que c'est l'enseignement qui n'est pas adapté à lui.
Elle va le prendre en charge mais réussira-t-elle à le remettre dans les rails? N’est ce pas déjà trop tard ?

Une bien jolie histoire qui nous transporte, qui nous émeut et qui nous touche beaucoup. Gustave est terriblement attachant et émouvant.
On souffre avec lui quand alors qu'il a tout donné c'est un nouvel échec qui l'attend. 
Je trouve formidable que l'auteure ait choisi ce sujet car malheureusement il arrive que l'on réoriente des enfants qui auraient juste eu besoin d'un autre enseignement ou de plus de temps pour réussir.
L'écriture est toujours aussi fluide et délicieuse.

Une vraiment jolie réussite que cette histoire.

Merci à Babelio et aux Editions Mazarine pour cette lecture.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire