dimanche 9 juillet 2017

Berceaux de guerre - Georges Millot





La ressemblance n’est pas fortuite entre le contenu de ce roman et la réalité des années sombres de la Seconde Guerre mondiale à Paris. Avec Berceaux de guerre, l’auteur jette un éclairage sur l’activité d’une fondation consacrée à l’enfance et sur une période sombre, marquée par les théories et pratiques eugénistes ou racistes du régime de Vichy.
Le lecteur retrouvera dans ces pages l’héroïne du roman Les péchés des autres, Yvette Tommessot, laquelle avait fui la misère et la violence de la campagne comtoise. Employée de maison dans des familles aisées puis élève auxiliaire de puériculture, elle sera confrontée aux mêmes maux – le froid, la faim, la misère –, aggravés par la guerre et l’occupation. Son énergie lui permettra-t-elle d’entamer enfin une vraie vie de femme à laquelle elle aspire ?

Editions L'Harmattan
Publié en 2016
255 pages
A propos de l'auteur : ici


Militant syndical, Georges Millot, l'auteur, je l'ai croisé souvent avant qu'il ne prenne sa retraite dans le cadre de mon travail. Il a gentiment offert son roman à la structure syndicale pour laquelle je travaille et comme personne ne semblait avoir une envie débordante de le lire je l'ai emporté chez moi pour le découvrir.

Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, c'est vraiment de la très bonne littérature avec une vraie plume, une vraie histoire et des personnages vraiment vivants et intéressants.

Nous sommes dans les années sombres de la seconde guerre mondiale à Paris et Yvette Tommesot vient d'arriver de sa campagne comtoise. Elle trouve un emploi de bonne- nounou dans une famille aisée et survit dans ce Paris occupé.
Les retrouvailles avec le pasteur Thierry Gartner, et sa liaison avec celui-ci auront des conséquences sur son parcours de vie et son destin.
Devenue auxiliaire de puériculture dans une fondation qui recueille  les enfants abandonnés, elle découvrira que l'envers du décor est souvent très sombre mais aussi que les façades bienfaisantes cachent parfois de la noirceur et des comportements odieux.

C'est donc une histoire poignante, pleine de sentiments bien contradictoires et de sensations différentes. Le destin d'Yvette est cruel mais grâce à sa force de caractère, sa volonté la pousse toujours à tout faire pour se sortir des problèmes. Certaines fois le destin se révèle vraiment cruel et encore plus dur envers elle mais toujours elle se relève et retrousse ses manches pour avancer.
C'est un beau portrait de femme que nous propose l'auteur et on est vraiment ravie de l'accompagner dans son parcours et de la suivre au fil du temps.

Je n'ai pas lu le premier roman de Georges Millot mais cette lecture m'a vraiment donné envie de découvrir le parcours précédent d'Yvette.


Si vous aimez les romans historiques avec de beaux personnages, ce livre est fait pour vous...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire