mercredi 4 octobre 2017

Danser, encore - Julie de Lestrange




Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent l’amitié, les fous-rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera.
Tendre portrait d’une génération, Hier encore c’était l’été est un roman résolument optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines.
C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.
Passionnée de littérature, Julie de Lestrange écrit pour la télévision, le théâtre et le milieu du spectacle. Hier encore, c’était l’été est son premier roman.

 Editions Mazarine
270 pages 
Publié le 9 Octobre 2017
A propos de l'auteur : ici


j'ai découvert la délicieuse plume de Julie de Lestrange  à travers son premier roman "hier encore c'était l’été" que j'ai adoré, du coup quand l'auteure a passé un message pour demander des blogueurs qui auraient envie de découvrir la suite de l'histoire, j'ai sauté sur l'occasion pour lui envoyer un message privé et j'ai eu la chance et le bonheur de recevoir ce roman.

Bon je l'annonce de suite, comme ça plus de suspense inutile, j'ai également adoré cette histoire.
On retrouve nos amis d'enfance quelques années après le premier tome, ils sont devenus adultes, certains se sont mariés, ont des enfants, d'autres se cherchent encore un  peu mais tous sont restés amis.

Au début du roman, nous suivons nos amis dans leurs vies quotidiennes avec leurs difficultés, leurs peines, leurs joies et leurs espoirs mais un événement tragique va remettre en cause tout cet équilibre et plonger nos personnages, et en particulier l'un d'entre eux, dans une grande souffrance et ainsi les obliger à revoir toutes leurs priorités et même leurs existences.

Ce qui est remarquable dans cette histoire, comme dans celle précédente, c'est qu'on ne peut qu'être accroché par l'intrigue et  par les personnages car on ne peut que s'y retrouver, s'y attacher et se dire c'est comme dans la vraie vie.

Dans ce roman il y a  beaucoup d'émotions, beaucoup de souffrance mais il y a surtout l'espoir et la vie qui reprend le dessus coute que coute et c'est juste très beau.


Merci infiniment aux Editions Mazarine et à Julie de Lestrange pour m'avoir permis de découvrir cette histoire bien avant sa sortie en librairie. Merci pour votre confiance.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire