samedi 21 octobre 2017

Rejoins-nous dans l'armée du 12 octobre - Jérôme Camut et Nathalie Hug





une nouvelle inédite pour découvrir l'univers et les personnages d' Islanova
"Rejoignez-nous !
Entrez dans la résistance, ouvrez les yeux... "

Son nom de code : Loki
Son territoire : les forêts et la garrigue provençales
Sa cause : l'écologie
Son action : détruire pour alerter
Son but : forcer les peuples à s'emparer de la destinée de leur planète
Son arme : le feu
Un espoir pour la nouvelle génération : l'Armée du 12 Octobre et Islanova !

Après la tétralogie culte Les Voies de l'ombre, après la série choc W3, voici venu le temps d'Islanova. Un nouveau projet ambitieux, addictif, réponse romanesque de Jérôme Camut et Nathalie Hug aux contradictions de notre société.

Editions 12-21
Publié en 2017
Format : ePub 
65 pages 
A propos des auteurs :


Le duo d'auteurs les CAMHUG m'intrigue depuis longtemps et si W3 m'attend sagement dans ma PAL (il est prévu dans mes prochaines lectures) je n'ai jamais rien lu de ce que ces deux auteurs écrivent ensemble, qui rencontre un grand succès et dont tous mes amis lecteurs vantent la plume très efficace.

Lors d'un concours pour tenter de gagner le premier tome de leur nouvelle série Islanova, la maison d'édition offrait à tous les participants cette courte nouvelle qui place des personnages et le contexte d'Islanova.
Excellente initiative qui permet donc de découvrir la plume et de s'immerger dans cette nouvelle qui oscille entre terrorisme écologique, révolutions et espoir qui réside dans cette armée du 12 octobre et en ce lieu Islanova.

C'est une nouvelle qui démarre sur les chapeaux de roue et qui met le feu, au sens propre comme au figuré. On y découvre le personnage de Loki mais aussi ceux de Henri et de Mila et la possibilité offerte de lire les premiers chapitres du roman Islanova donne encore davantage l'envie de se procurer la nouvelle parution.


Une chose est sure, j'aime l'écriture de ce duo et cela me donne encore plus envie de me plonger dans W3.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire